Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Sports

Un baromètre intéressant

Six mois après avoir nettoyé la seule tache à son dossier professionnel, Simon Kean reprend le boulot samedi soir à Montréal, afin de lancer un premier véritable message à la scène internationale.

Son combat face à Siarhei Liakhovich ne soulève peut-être pas autant les passions que ses rendez-vous avec Adam Braidwood et Dillon Carman, mais il est beaucoup plus significatif puisque ce Biélarusse est un ancien champion du monde.

Sports

Souvenir de Vokoun

Quand Claude Julien a dévoilé que Cayden Primeau allait affronter l’Avalanche, j’ai tout de suite pensé à Tomas Vokoun, et à ce premier départ dans la LNH offert par Mario Tremblay face à la grosse machine des Flyers à Philadelphie en 1996. Quel cadeau de Grec! Vokoun avait très mal paru, accordant quatre buts en une période avant d’être envoyé aux douches. Vokoun a connu une belle carrière par la suite, mais il a quand même fait de l’autobus pendant deux autres saisons dans la Ligue américaine avant d’obtenir un second départ dans le show!

Une mission semblable avait été confiée au jeune Primeau jeudi. Avec deux matchs en 24 heures, le joueur recrue aurait dû être utilisé vendredi face aux Rangers, nettement moins dangereux que la bande à Nathan Mackinnon. Julien a besoin de victoire, et il a donc préféré garder son gros cheval pour les Blue Shirts, même si ça voulait dire envoyer Primeau dans la fosse aux lions.

Sports

Les Cataractes doivent se débrouiller sans Ponomarev

Trois-Rivières (ST) — Les Cataractes doivent apprendre à se débrouiller sans Vasily Ponomarev au cours des prochaines semaines.

Le Russe de 17 ans a rejoint l’équipe nationale russe, qui va disputer le championnat du monde junior A. «C’est une habitude des Russes d’inviter leurs meilleurs joueurs de cet âge à ce tournoi, en préparation pour le championnat du monde junior. Ce sera une belle expérience pour lui», racontait Daniel Renaud, pilote des Cataractes, la semaine dernière.

«Kean est un boxeur ordinaire»

Trois-Rivières — Siarhei Liakovich (27-7-0, 17 K.-O.) se promet bien de gâcher la fête au Centre Bell samedi. Eye of The Tiger Management a fait appel à lui pour mousser la cote internationale de son protégé Simon Kean (17-1-0, 16 K.-O.). Mais l’ex-champion du monde croit que Camille Estephan a ciblé le mauvais client.

«Ils ont fait une erreur», soumet le Biélorusse, qui n’est pas un grand fan du Trifluvien. Il a d’ailleurs assisté à sa défaite face à Dillon Carman l’an dernier. «C’est un gros boxeur, avec de la puissance. Je dois lui donner du crédit, pour avoir réussi à venger sa défaite face à Carman. Mais sinon, ce que je vois en le regardant, c’est un boxeur ordinaire», ajoute-t-il.

Si Kean croit avoir affaire à un vieux routier sur la pente descendante venu toucher un dernier chèque de paie, Liakovich dit lui préparer toute une surprise. S’il n’a boxé que deux fois au cours des cinq dernières années, ce n’était pas par choix. «Il y a de la politique dans la boxe. Ce n’est pas toujours facile d’obtenir des combats. Je devais en avoir quelques-uns, qui ont été annulés. J’ai été dans le gymnase tout ce temps-là, à me préparer avec soin. Je suis arrivé à Montréal en grande forme! J’ai encore des choses à me prouver, c’est pour ça que je suis ici.»

À 30 ans, Kean entre dans les meilleures années de sa carrière. De 13 ans son aîné, Liakovich ne croit pas que l’âge sera un problème pour lui samedi. «Plus tu vieillis, plus tu deviens rusé sur un ring. Et plus tu deviens puissant. L’expérience, ça ne s’achète pas. »

Liakovich refuse toutefois de faire une prédiction quant à l’issue du combat. Ni sur l’identité du vainqueur, ni même sur la durée de l’affrontement. «Un combat, c’est toujours imprévisible. Ça va dépendre de ce que va faire Kean. Je suis préparé pour n’importe quoi, je vais m’ajuster», lance celui qui disait ignorer que EOTM alignait un autre espoir poids lourd dans son écurie, soit Arslanbek Makmudov (9-0, 9 K.-O.). Pour l’instant, il ne montre pas d’appétit à le croiser s’il surprend Kean. «On verra. En boxe, c’est toujours un combat à la fois!»


Sports

Gala Sport Hommage: de plus en plus rassembleur

TROIS-RIVIÈRES — Comme le veut la tradition, l’excellence sportive de la dernière année sera célébrée au début de 2020. Le 38e Gala Sport Hommage Desjardins a été programmé pour le 11 janvier au CAPS de l’UQTR, et se promet d’être plus rassembleur que jamais.

Pas moins de 27 disciplines se retrouvent au sein des finalistes dans les 19 catégories dévoilées mercredi en conférence de presse. La ville de Nicolet s’est ajoutée à La Tuque, Shawinigan, Trois-Rivières et Bécancour comme partenaire de cette grande fête du sport amateur, qui fait également une place au Temple de la Renommée sportive ainsi qu’à des hommages commémoratifs et professionnels.

Sports

«On n’a pas fini de surprendre»

TROIS-RIVIÈRES — La dernière défaite contre Ottawa a laissé un goût amer, mais il ne faudrait pas balayer du revers de la main tout ce que les jeunes Patriotes ont accompli depuis octobre. Enfin, le programme trifluvien semble retrouver ses lettres de noblesse sur l’échiquier national du hockey universitaire.

Vrai que le calendrier a favorisé les hommes de Marc-Étienne Hubert cet automne. Ils ont joué quatre matchs contre Laurentienne, un club qui a gagné 3 matchs sur 18 jusqu’ici.

La série de rallycross TitansRX au GP3R

TROIS-RIVIÈRES — Après avoir cessé son partenariat avec le Championnat mondial de la FIA et annulé son événement d’hiver prévu en février 2020, le Grand Prix de Trois-Rivières s’est entendu avec une nouvelle série européenne de rallycross, Titans RX. Celle-ci s’imposera comme la série reine de la première fin de semaine d’activités du 51e GP3R, le 1er et le 2 août. Deux courses figureront d’ailleurs à cette programmation.

Trois-Rivières rejoindra cinq autres villes, toutes situées en Europe. Le GP3R sera ainsi l’hôte des deux seules épreuves présentées sur un autre continent.

La saison se mettra en branle sensiblement aux mêmes dates que le calendrier du Championnat mondial, les 25 et 26 avril en Autriche. Des manches en Hongrie (quatre au total), au Portugal, en France et en Allemagne s’y ajouteront.

À première vue, les voitures semblent aussi performantes que celles du Mondial. Elles sont toutefois plus légères, et surtout, moins cher d’entretien. À vrai dire, les budgets prévus pour obtenir un volant, le temps d’un week-end, se rapprochent de ceux de NASCAR Canada. Il devrait donc être plus simple, pour les pilotes locaux de talent, de s’engager pour la première fin de semaine des courses du GP3R.

Mardi, le directeur général Dominic Fugère énumérait déjà des noms qu’il aimerait voir défiler dans les rues de la ville pour le week-end rallycross, à commencer par l’excellente Valérie Limoges, les frères Dumoulin ou Antoine L’Estage, véritable légende vivante du rallye au Canada. Ce dernier a pris part à deux rendez-vous trifluviens, il y a de cela quelques années.

Série monotype

Le Championnat de rallycross Titans RX opérera pour une deuxième saison en 2020. Il a été créé au moment où le Championnat mondial, poussé par la firme IMG, accentuait son développement autour des circuits de Formule 1. Certains puristes de la discipline ont critiqué ce virage et la fondation du Titans RX a été saluée par plusieurs d’entre eux.

La série est gérée par l’Autrichien Max Pucher, qui a fait une brève apparition par visioconférence mardi durant le point de presse. Le pilote français Jérôme Grosset-Janin s’est également entretenu avec les médias, depuis l’Europe. «Le format de compétition est très relevé. Les voitures sont quasiment identiques, avec des possibilités de réglages pour chacun.»

En effet, on parle d’une série monotype, donc avec des voitures identiques, des Pantera RX6, pouvant développer jusqu’à 530 chevaux. Des moteurs Ecoboost 2,3 L turbocompressés, habituellement vus sous le capot de la Ford Mustang, propulsent ces bolides.

Banc d’essai écologique

L’autre aspect intrigant et qui fait un lien avec le projet GP3Vert, c’est que la série utilise du biocarburant à 90 %, tandis que le pétrole fossile compte pour 10 %.

Le GP3R a également annoncé que le bioraffineur Innoltek, de Saint-Jean-sur-Richelieu, en partenariat avec son fournisseur d’équipements lourds Lionel Deshaies Excavation Inc., utiliserait du carburant diesel pur provenant de la transformation de gras animal recyclé pour le montage du site et du circuit. Cette initiative s’ajoute à celle de l’édition 2019, quand l’organisme a planté 200 végétaux sur les terrains de l’école secondaire Chavigny afin de compenser les émissions de gaz à effet de serre émis par les véhicules de course durant la 50e édition.

«On a mis un terme à l’association avec le Championnat mondial pour deux grandes raisons: le coût que ça représente, mais aussi pour leur absence de stratégie écologique. Ils devaient entamer un processus d’électrification de leurs voitures, sauf que le projet n’avance pas assez vite. Avec la série Titans RX, on réduira notre empreinte de carbone.»

Qui viendra à Trois-Rivières?

Le DG du Grand Prix a poussé un soupir de soulagement en bouclant cette entente avec l’homme d’affaires Max Pucher. L’automne a été difficile pour l’organisation, qui a fait face à une levée de boucliers au conseil municipal. Le partenariat avec le Championnat mondial de la FIA n’a pas été renouvelé, puis la série américaine de rallycross ARX a cessé ses activités, forçant les
dirigeants à annuler le Grand Prix d’hiver prévu en février à l’Hippodrome 3R.

«On pense que nous serons gagnants, côté spectacle, explique Dominic Fugère. Étant donné que ça coûte moins cher de réparer ces voitures, j’ai l’impression que les pilotes seront moins frileux à frotter les bolides entre nos murs. Ce que j’ai vu à Estering [en Allemagne] plus tôt cette année m’a agréablement surpris.»

Reste à voir maintenant qui se pointera à Trois-Rivières au début du mois d’août. Les frères Timmy et Kevin Hansen, pilotes parmi les plus connus du public québécois, pourraient passer leur tour puisqu’une manche du Championnat mondial de rallycross aura lieu au même moment. On sait que quelques-uns des meilleurs conducteurs sur la planète dans cette discipline prennent part aux activités des deux championnats.

«On vise entre 12 et 15 pilotes et au moins trois d’entre eux seront des locaux.»

La série Titans RX fera les frais de la première fin de semaine du Grand Prix, avec les camionnettes de McGregor, les superquads et les supermotos. La série NASCAR Pinty’s et les monoplaces de la Formule 3 américaine suivront lors du deuxième week-end.

Sports

Un peu d’air pour Julien et Bergevin

Cette soirée des capitaines a semblé inspirer le Canadien mardi, qui a réussi à s’extirper de cette séquence noire face aux coriaces Islanders.

Une victoire par la peau des dents, certes, mais rendu là, ça importe peu. Le principal, c’est que l’hémorragie a été stoppée.

Sports

Les Patriotes ramenés sur terre

TROIS-RIVIÈRES — Les Patriotes auraient souhaité terminer la première portion du calendrier sur une note plus réjouissante. Contre des adversaires à qui ils concédaient l’expérience, les hockeyeurs de l’UQTR ont perdu 4-2 face aux Gee Gees de l’Université d’Ottawa, devant plus de 500 personnes, des étudiants pour la plupart, au Colisée de Trois-Rivières.

Ce fut sans contredit la pire sortie des Patriotes jusqu’à présent cette saison, du moins devant leurs partisans. Débarqués en Mauricie sans complexe, les Gee Gees, parmi les favoris pour tout rafler en 2019-20, ont imposé leur loi, notamment en freinant l’un des meilleurs jeux de puissance du hockey universitaire canadien.

Sports

Entre vous et moi

Le bronze aux Estacades Midget Espoir

Du 21 au 24 novembre dernier, 21 équipes Midget Espoir se disputaient les honneurs d’une compétition provinciale à l’Olympia de Drummondville. Et les représentants des Estacades ont mérité la médaille de bronze. La troupe des entraîneurs CARL-ÉRIC LEMAY et DANIEL LALIBERTÉ a enregistré six victoires contre un seul revers lors de ce marathon. L’équipe était composée d’ALEXIS BOULETTE et ÉTIENNE GÉLINAS (gardiens de but), ANTOINE MICHAUD, ALEXIS BEAULAC, MARC-ANTOINE ROBERT, JAKOB LEFEBVRE, OLIVIER DESCHÊNES et VINCENT DESCHÊNES (défenseurs), JUSTIN BEAUCHEMIN, ÉMILE GAGNÉ, XAVIER LYONNAIS, LOUKA BÉLANGER, JÉRÉMY DÉSILETS, THOMAS MARCHAND, THOMAS MAGNY, LUDOVIC ABRAN, TRYSTAN-FÉLIX TREMBLAY et MALIK THIBAULT-BOISVERT. À l’issue de cette classique, deux membres de l’équipe trifluvienne, soit le défenseur JAKOB LEFEBVRE et l’attaquant TRISTAN-FÉLIX TREMBLAY ont été sélectionnés pour participer à la 14e édition du Challenge Midget AAA-CCM au Saguenay (du 11 au 15 décembre) avec l’équipe Midget Espoir québécoise des moins de 16 ans qui sera dirigée par MARC BUREAU. À noter que les joueurs ont été sélectionnés par la centrale de recrutement de la LHJMQ...ÉMILE GAGNÉ (10 points) et YAVIER LYONNAIS (7) ont terminé parmi les meilleurs marqueurs du tournoi.

Sports

Hockey scolaire: le Vert et Or se distingue à Boston

TROIS-RIVIÈRES — Quatre équipes du programme de hockey scolaire du Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph sont revenues victorieuses d’un récent périple chez nos voisins du sud alors qu’elles ont remporté les grands honneurs lors du North American Fall Championship, qui avait lieu à Boston le week-end dernier.

Les formations M12, M13, M15 relève et M18 mineur ont en effet remporté ce tournoi dans leur catégorie respective. Passablement diminuée par les blessures, l’équipe M17 est la seule représentant la maison d’enseignement trifluvienne à être revenue bredouille. À la fin du tournoi, seulement neuf de ses patineurs étaient en mesure de jouer.

LHJMQ

Mavrik Bourque attaquant du mois dans la LHJMQ

Shawinigan — Identifié comme un bon espoir en vue du prochain repêchage de la LNH, l’attaquant des Cataractes, Mavrik Bourque, fait de nouveau parler de lui pour les bonnes raisons. Le joueur de 17 ans a été nommé l’attaquant du mois de novembre dans la LHJMQ.

En 11 parties, l’athlète originaire de Plessisville a inscrit 8 buts et ajouté 13 passes, pour 21 points. Durant cette séquence, il aura obtenu plus d’un point par match à six reprises.

Steve Turcotte

Ces joueurs qui déjouent les calculs…

CHRONIQUE / Il y en a toujours, des joueurs qui déjouent les calculs. Particulièrement dans le junior, alors qu’une année de maturité supplémentaire peut faire une grosse différence.

Voici cinq joueurs qui ont fait grimper leur cote ces derniers mois. Et qui ont, par le fait même, dopé les résultats de leur équipe!

Sports

Les Mondiaux de courte piste en paquet de trois!

TROIS-RIVIÈRES — Six athlètes de la relève du Québec ont mérité leur laissez-passer en vue des Championnats mondiaux junior de patinage de vitesse, en fin de semaine à Calgary. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la Mauricie y a joué un rôle déterminant: la moitié de ces patineurs proviennent de la région!

Florence Brunelle, Léa Chamberland-Dostie et Philippe Daudelin ont tous obtenu leur billet pour la prestigieuse compétition qui aura lieu à Bormio, en Italie, en janvier 2020. Du jamais vu pour le club trifluvien des Élans, qui a formé ces trois patineurs, tous des aspirants aux équipes nationales senior.

Sports

Simon Kean célèbre un an de sobriété

TROIS-RIVIÈRES — À quelques jours de son combat contre le Biélorusse Siarhei Liakhovich pour le titre WBC International Silver, Simon Kean a récemment célébré un an de sobriété.

Le 1er décembre 2018, le boxeur se réveille un peu éméché après avoir fait la fête la veille. Machinalement, il ouvre la télévision et apprend que l’un de ses collègues pugilistes, Adonis Stevenson, est dans le coma, conséquence d’un traumatisme cranio-cérébral grave subi lors de sa défaite contre Oleksandr Gvozdyk quelques heures plus tôt. Le colosse trifluvien réalise alors que le métier de boxeur est dangereux et qu’il doit commencer à faire plus attention à lui s’il désire le pratiquer pendant encore plusieurs années. Il prend donc la décision de cesser de boire.

Sports

Jordan Balmir: «Je n’avais plus le goût de vivre»

TROIS-RIVIÈRES — La sobriété est à la mode par les temps qui courent au Club de boxe Performance.

Simon Kean n’est en effet pas le seul protégé de l’entraîneur Jimmy Boisvert à avoir décidé de cesser de consommer de l’alcool ou d’autres substances causant des dépendances. Sortant d’une spirale infernale de plusieurs mois causée par ses démons intérieurs, Jordan Balmir est de nouveau sobre depuis le début de l’automne et entrevoit l’avenir avec optimisme.

Sports

Patriotes: dernier match avant les Fêtes

Le match des Patriotes remis en raison des pannes d’électricité du 2 novembre sera présenté mardi soir, 19 h au Colisée. C’est fort d’une séquence de huit gains en neuf matchs que les hommes de Marc-Étienne Hubert reçoivent les Gee Gees d’Ottawa. L’équipe de soccer des Patriotes, qui a remporté le Championnat canadien universitaire le 10 novembre à Montréal, participera à la mise au jeu protocolaire. —photo: Ariane Samson

Tennis

Une pièce de monnaie à l'effigie de Roger Federer [VIDÉO]

BERNE — Le gouvernement suisse a annoncé qu’il produirait une pièce de monnaie en argent de 20 francs avec l’effigie de Roger Federer.

Le gouvernement affirme que c’est la première fois qu’il dédie une pièce commémorative à une personne vivante.

Une pièce en or de 50 francs à l’effigie de Federer sera également frappée l’année prochaine.

Le gouvernement affirme que le champion de 20 titres du Grand Chelem est «probablement le sportif individuel le plus titré de Suisse, il est également l’ambassadeur idéal de la Suisse.»

Le côté face de la pièce montre Federer jouant un revers à une main.

Selon le gouvernement, il est possible de commander une édition limitée de 95 000 pièces Federer au prix de 30 francs suisses. Elles seront expédiées en janvier.

La pièce de 50 francs aura un design différent.

Sports

Trois en trois dans les Maritimes pour les Cataractes!

SHAWINIGAN — Les Cataractes traversent une séquence très fructueuse. À Bathurst dimanche après-midi, les Shawiniganais ont collectionné un sixième gain d’affilée, en prenant la mesure du Titan 5-3. Mais surtout, cette victoire a été acquise dans des conditions difficiles, à la fin d’un éreintant périple de cinq jours dans l’est du pays. Trois en trois dans les Maritimes, ça n’arrive pas souvent!

«Si ça m’est déjà arrivé, je ne m’en souviens pas», souriait Daniel Renaud, à sa troisième campagne à la barre des Cataractes, lui qui a aussi été adjoint pendant plusieurs années.

Sports

Patriotes: Auger récolte un premier jeu blanc de la saison

TROIS-RIVIÈRES — Sébastien Auger a salué son retour devant le filet des Patriotes en obtenant son premier blanchissage de la saison, samedi après-midi, et les Patriotes de l’UQTR ont remporté un quatrième match consécutif, défaisant les Lakers de l’Université Nipissing 6-0.

Auger n’a jamais été intimidé dans cette partie. Il a bénéficié d’un confortable coussin, forgé par ses coéquipiers qui ont inscrit pas moins de cinq buts dès l’engagement initial! La veille, les Trifluviens avaient eu besoin de tout leur petit change pour renverser les Lakers, en s’imposant 2-1.

Sports

Nouveau colisée: MacDonald espère une réponse bientôt

TROIS-RIVIÈRES — S’il n’en tient qu’à l’homme d’affaires Dean MacDonald, il y aura suffisamment d’espace dans le nouveau Colisée de Trois-Rivières pour plancher sur une cohabitation entre un potentiel club-école des Canadiens de Montréal de la Ligue ECHL... et les Patriotes de l’UQTR.

Ce n’est pas parce qu’il est à St. John’s, sur l’île de Terre-Neuve, que MacDonald ne s’intéresse pas à ce qui se trame sur le continent, plus précisément en Mauricie.

Sports

Les Cataractes signent un cinquième gain de suite à Saint-John

Grâce à une irrésistible remontée, les Cataractes sont parvenus à étirer à cinq leur séquence victorieuse en l’emportant 4-3 à Saint-John samedi.

Les équipiers de Daniel Renaud avaient en effet encaissé les trois premiers buts du match. Mais Gabriel Denis a pris les choses en main au milieu du match. Son premier but a fait virer le vent, puis son deuxième but du match au milieu de la troisième a permis aux visiteurs de rattraper leurs hôtes. Denis, élu la première étoile du match, avait aussi laissé tomber les gants en fin de première période.

C’est finalement Charles Beaudoin, avec son neuvième but de la campagne, qui a départagé les deux équipes avec un peu moins de neuf minutes à écouler au duel. Armé d’une avance d’un but, le gardien Antoine Coulombe a alors su naviguer pour conduire son équipe jusqu’aux deux points à l’enjeu.

Vasily Ponomarev a inscrit l’autre filet des vainqueurs, qui ont dominé 36-27 dans la colonne des tirs cadrés. Les Cataractes termineront ce voyage dans les Maritimes par un arrêt à Bathurst dimanche après-midi.

Sports

Vegas en mode séduction

Las Vegas — Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas, n’est-ce pas?

C’est vrai pour tous ces futurs mariés, les milliers de congressistes, les mordus de casino et les amants des spectacles à grand déploiement, qui ont pris l’habitude au cours des dernières décennies de profiter de cette cité qui ne dort jamais.

Sports

L’entraîneur Yannick Bédard auréolé deux fois

Trois-Rivières — Il n’a pas encore 30 ans. Pourtant, Yannick Bédard est considéré comme l’un des meilleurs entraîneurs dans le monde du cyclisme au Québec, voire au pays. L’entrepreneur de Trois-Rivières a reçu non pas une, mais deux distinctions lors du Mérite cycliste québécois, le gala de fin d’année de la fédération provinciale.

Pour une deuxième année consécutive, le kinésiologue de formation a remporté le titre d’entraîneur par excellence en cyclisme sur route et piste. Cyclisme Canada l’a également honoré pour l’excellent parcours de plusieurs de ses protégées, lui qui dirige la formation féminine de Québecor/Stingray.

Sports

Les Patriotes gagnent une guerre de nerfs

Trois-Rivières — Les Lakers de l’Université Nipissing ont échoué dans leurs tentatives d’intimider le gardien des Patriotes Mathieu Bellemare, qui a signé vendredi sa cinquième victoire en autant de décisions. L’équipe de l’UQTR a vaincu les représentants de North Bay 2-1, pour se rapprocher à trois points du premier rang de la Ligue de l’Ontario.

Toute la soirée, le Shawiniganais Bellemare a eu à négocier avec les joueurs des Lakers, qui ont visité son demi-cercle sans se gêner. Il y a eu quelques bons contacts, mais jamais le numéro 60 n’a plié.

Sports

ECHL à Trois-Rivières: un silence radio inquiétant

CHRONIQUE/ Ceux qui espèrent qu’un club-école du Canadien de Montréal dans la ECHL va s’installer dans le nouveau Colisée de Trois-Rivières seront probablement fort déçus.

Même si le projet est mené par un homme d’affaires (Dean MacDonald) qui a fait ses preuves dans le hockey professionnel, qu’il implique un Trifluvien (Marc-André Bergeron) qui s’est fait la main ces dernières années avec la gestion sportive à la tête des Aigles de la Ligue CanAm, et qu’il est ficelé avec l’engagement du Tricolore, le maire Jean Lamarche semble soudainement avoir peu d’appétit pour qu’il se concrétise.

Sports

Les sports en bref

Un Trifluvien remporte le Gant d’or

Trois-Rivières — Le meilleur gardien de but au Québec chez les moins de 17 ans est originaire de Trois-Rivières.

Sports

Entre vous et moi

Surprise et souvenirs...

Samedi dernier, à l’aréna Jean-Guy-Talbot, alors que je ne m’y attendais vraiment pas, on m’a rendu hommage au moment où j’étais invité à procéder à la mise en jeu protocolaire en tant que président d’honneur du Climatisation Cloutier. Je me suis remémoré une foule de souvenirs vécus depuis les cinq dernières décennies au temple sportif madelinois qui sera démoli en 2020, au grand dam de nombreux amateurs de hockey madelinois.

Sports

Le diable est aux vaches!

COMMENTAIRE/ Tout le monde parle de Taylor Hall, mais je ne crois pas que ce soit la priorité à Montréal en ce moment. Un défenseur gaucher fiable, ça ne vous tente pas? Plus j’y pense, ça en prendrait peut-être deux.

On ne voit pas souvent Carey Price commettre des gestes de grande frustration pendant un match, mais c’est arrivé jeudi. On peut le comprendre, même s’il est loin d’être parfait ces jours-ci.

Sports

Joakim Lemay se lie aux Mavericks d’Omaha

Trois-Rivières — L’Action de grâce américaine a permis à Joakim Lemay de quitter Mount St.Charles pendant quelques jours et de revenir à Trois-Rivières refaire le plein d’énergie entouré de ses amis et de sa famille. Au milieu de ce petit congé, l’adolescent de 17 ans a aussi paraphé officiellement le contrat qui le lie aux Mavericks d’Omaha dans la NCAA.

«Ça confirme l’entente verbale prise plus tôt. Je m’engage envers les Mavericks, et eux s’engagent envers moi», souligne Lemay, pour qui ce moment a été spécial. Il a donc choisi le lieu où il voulait signer ce pacte, et c’est dans son ancien vestiaire des Panthères du CMI où il s’est exécuté.