Sports

L’heure de la réconciliation

Trois-Rivières – Le dicton veut que le temps arrange généralement les choses. Même les plus douloureuses plaies. C’est exactement ce qui s’est produit vendredi alors que Fernand Bédard s’est réconcilié avec l’organisation des Aigles de Trois-Rivières, deux ans après que son nom eut été retiré de l’appellation du stade au profit de Stéréo Plus.

À son arrivée sur l’avenue Gilles-Villeneuve, où il était l’invité d’honneur pour la décennie 1968-1977 dans le cadre des célébrations entourant le 80e anniversaire du stade, l’ancien directeur des opérations affichait un large sourire de satisfaction.

Sports

Les yeux sur les Mondiaux

Trois-Rivières — Pavlos Antoniades et Félix Plourde-Couture apprécient leur séjour d’une semaine au Brésil, mais ils ont hâte de passer aux choses sérieuses dimanche. Ils ont rendez-vous à Brasilia avec les meilleurs triathlètes juniors sur le continent, au Championnat panaméricain. Une compétition importante, vue par contre par les deux protégés de Pascal Dufresne comme leur porte d’entrée pour les Mondiaux en septembre en Australie.

«On vise à se qualifier ici. Pour y arriver, il faut terminer dans le top 5», indique Antoniades. «Ça ne nous empêche pas de viser plus haut! C’est très relevé comme peloton, mais nous sommes prêts», ajoute Plourde-Couture.

Sports

Des Stars sans lustre

Trois-Rivières – Récemment débarqués dans la Ligue Can-Am, les Stars de Hollywood manquaient définitivement de lustre vendredi soir au Stade Stéréo Plus alors qu’ils ont été passés à tabac 10-0 par les Aigles de Trois-Rivières devant 1322 spectateurs.

Pendant que Taylor Brennan a continué à terroriser les lanceurs adverses, en ajoutant deux circuits et six points produits à sa fiche déjà bien garnie, le partant Tyler Garkow a blanchi les Stars pendant huit manches, gracieuseté de cinq maigres coups sûrs et neuf retraits sur trois prises.

Canadien

Repêchage: Kotkaniemi séduit le Canadien

DALLAS — Après plusieurs semaines de spéculations, le Canadien de Montréal a finalement sélectionné le joueur de centre finlandais Jesperi Kotkaniemi avec le troisième choix du repêchage de la LNH, vendredi soir.

Outre Kotkaniemi, l’ailier tchèque Filip Zadina et l’attaquant américain Brady Tkachuk avaient tous fait l’objet de discussions plutôt soutenues chez les observateurs.

Kotkaniemi, qui célébrera son 18e anniversaire de naissance le 6 juillet, rayonnait de bonheur lorsqu’il s’est présenté au podium dans la salle d’entrevues.

«Je suis heureux en ce moment!», a-t-il lancé dans un anglais relativement bon.

«C’est une grande sensation, a-t-il ajouté quelques instants plus tard. La chose la plus importante, c’est qu’il s’agit d’une grande équipe. Je suis excité d’aller là-bas.»

Kotkaniemi n’a pas discuté avec les dirigeants du Canadien au cours des derniers jours. Sa dernière rencontre avec le Tricolore remontait au camp d’évaluation à Buffalo.

«J’ai été un peu surpris. J’avais entendu dire qu’ils se cherchaient un centre et j’espérais qu’ils me choisissent, a raconté Kotkaniemi. Au cours des derniers jours, j’étais un peu nerveux en pensant à ce jour. Mais je pense que vais plutôt bien en ce moment!»

Kotkaniemi, qui a grimpé dans les classements au cours des dernières semaines, a disputé la dernière saison avec l’Assat de Pori, dans la ligue élite de Finlande.

Mesurant six pieds deux pouces et pesant 181 livres, Kotkaniemi a récolté 10 buts et 29 points en 57 matchs. Il a ajouté une aide en sept rencontres éliminatoires, alors que son équipe s’est inclinée en quarts de finale.

«Je suis surtout un fabricant de jeu, a-t-il déclaré lorsqu’il a été invité à se décrire. J’ai aussi un bon tir, mais j’ai besoin de l’utiliser plus souvent. J’ai un bon physique. J’aime aller dans les coins et travailler avec ardeur.»

Kotkaniemi a notamment retenu l’attention lors du Championnat mondial des moins de 18 ans, inscrivant trois buts et neuf points en sept parties pour aider la Finlande à remporter la médaille d’or.

«L’équipe a bien joué et quand une équipe joue bien, les joueurs sont meilleurs», a-t-il répondu, sans vouloir se donner plus de crédit que nécessaire.

Le CH, pas avant deux ans?

Kotkaniemi est sous contrat pendant encore deux saisons avec son équipe en Finlande, dont l’entraîneur-chef est son père.

Alors qu’il parlait de la relation avec son paternel, Kotkaniemi a montré un beau sens de l’humour.

«Parfois, on a de beaux moments, a-t-il déclaré en riant. On s’entend bien.»

La plupart des observateurs estiment que Kotkaniemi ne se joindra pas au Canadien avant au moins deux ans. Le principal intéressé ne semblait pas vouloir trop se mettre trop de pression.

«Ça se pourrait, a-t-il reconnu. Je vais y aller une journée à la fois.»

Il était évidemment impossible de parler à Kotkaniemi sans lui mentionner le nom de Saku Koivu, que le Canadien avait réclamé au 21e rang au Colisée de Québec en 1993. Il sait ce que Koivu représente pour le Tricolore.

«Je sais qui il est. Je ne l’ai jamais rencontré, mais j’ai vu quelques-uns de ses matchs. J’étais pas mal jeune, a-t-il rappelé. J’espère que je pourrai avoir le même impact sur l’équipe qu’il a eu et que je serai aussi bon que lui. C’est ma mission.»

Le Canadien s’était avancé jusqu’au troisième échelon en gagnant une des trois loteries ayant eu lieu en avril. La formation montréalaise a terminé en 14e position de l’Association Est et au 28e rang de la LNH en vertu d’une fiche de 29-40-13, pour un total de 71 points.

Sports

Corriveau fracasse trois records

La Trifluvienne Camille Corriveau a établi trois nouveaux records provinciaux lors de la saison intérieure de tir à l’arc, qui a pris fin dans les dernières semaines. Ces marques viennent d’être enregistrées par la fédération québécoise et ont été réalisées grâce à d’excellents pointages sur 30, 60 et 90 flèches. La jeune athlète de 12 ans, sous la supervision de son père Mario Corriveau, représente le club Le Sagittaire depuis deux ans. Sans surprise, elle se retrouvera sur l’équipe de la Mauricie aux Jeux du Québec, en juillet à Thetford Mines. Les autres membres de la région sont Vincent Dubé, Rose Thibault, Émilie Trudel, Daphné Bettez et Naomie Trépanier. Deux autres archers du club, Daynius Roy et Marie-Ève Gélinas, auront quant à eux un autre défi stimulant à relever, à Raleigh en Caroline du Nord, où se tiendra à la mi-juillet une compétition américaine à laquelle participeront des archers internationaux. Bref, l’été s’annonce intéressant pour la relève du Sagittaire.

Sports

Le combat Pascal-Bossé est reporté au 20 juillet

La rumeur courait depuis un moment déjà, mais Groupe Yvon Michel (GYM) a officialisé jeudi le report du gala du 29 juin mettant en vedette Jean Pascal et Steve Bossé. Le gala aura maintenant lieu le 20 juillet, toujours à la Place Bell de Laval.

GYM a fait savoir par communiqué que ce report avait été exigé par un nouveau partenaire de promotion de ce gala, soit le Beachclub de Pointe-Calumet, qui aurait exigé ce changement au calendrier afin de « permettre d’appliquer une nouvelle stratégie efficace de publicité et de marketing ».

Sports

Braidwood remercie Shawinigan

Cinq jours après sa défaite aux mains de Simon Kean, Adam Braidwood a utilisé les réseaux sociaux pour remercier Shawinigan et le Québec pour leur hospitalité. «Je veux remercier les gens de cette merveilleuse ville qu’est Shawinigan! Ma famille et moi y avons été si bien traités. Eye of The Tiger Management a mis sur pied une carte de classe mondiale et j’ai été heureux d’en faire partie. La province de Québec en entier est derrière ses athlètes et partout, les gens venaient me voir pour m’encourager. Je vais être de retour avant la fin de l’année, tu peux compter là-dessus Québec!»

Sports

«Un synthétique, c’est payant»

Québec — La visite de quelques dizaines de partenaires des Aigles à Québec était une belle occasion de faire un tour de bus avec une grande légende des Expos, mais la direction tenait aussi à démontrer les avantages de se doter d’un terrain synthétique au Stade Stéréo Plus.

Le président des Capitales, Michel Laplante, a accueilli la délégation trifluvienne dans son parc de baseball, où une surface synthétique a été installée l’an dernier.

Sports

Le Monstre Vert approche!

Le traditionnel tournoi de baseball moustique Le Monstre vert de l’Ouest en sera à sa 46e édition cet été. Du 29 juin au 15 juillet, sur les terrains du parc Laviolette de Trois-Rivières, les meilleurs joueurs de cette catégorie d’âge au Québec se donnent rendez-vous pour l’un des événements les plus appréciés de la saison. En plus des matchs, des concours de circuits sont à l’horaire.