L'avenue des Draveurs et la place du Technoparc.

Une suggestion toponymique

Tous les dossiers de toponymie soulèvent les critiques, c'est bien connu. Ça touche les gens de façon très viscérale dès qu'on parle de leurs habitudes ou de leur histoire.
Sur la photo que l'on pouvait voir à la une du Nouvelliste, lorsqu'il a été question du possible changement de nom de l'avenue des Draveurs, on apercevait un panneau de l'intersection de la rue «du Technoparc» et de l'avenue «des Draveurs».
On veut donner le nom de M. Audet à une rue significative? Remplaçons donc «du Technoparc» par Henri-Audet.
Personne ne pleurera ce nom qui sonne comme un néologisme insipide. Les deux édifices qui s'y trouvent appartiennent en tout ou en partie à la Ville. Elle ne s'objectera pas. Henri Audet était à son époque un symbole de modernisme. Cette rue en est l'incarnation contemporaine.
Les gens qui iront à l'Amphithéâtre la croiseront deux fois. Objectif atteint.
Dominic Germain
Yamachiche