Une pratique qui doit cesser immédiatement!

Lettre adressée au gouvernement du Québec.
Une loi a été votée stipulant que les animaux ne doivent plus être considérés comme des meubles. Toutefois les «techniciens» du laboratoire ITR de Montréal infligent des traitements de torture aux animaux. Tout ça pour des tests de produits cosmétiques! Ceci est inacceptable.
Vous devez faire cesser les tortures de ces pauvres bêtes. Personne ne peut rester insensible devant ces images de pure horreur. Fermez ce laboratoire de sadiques! Aucun animal ne mérite un tel traitement. C'est honteux! 
Ces images vont voyager à travers le monde et la terre entière pourra constater qu'au Québec, on se fout royalement de nos animaux. On vote des lois mais personne ne les applique. C'est inconcevable de laisser ce laboratoire fonctionner.
Les dirigeants, présidents et tout le personnel devraient faire face à la justice pour avoir torturé ainsi des bêtes sans défense. La présidente a même eu le culot de réfuter les faits et devant tant d'atrocités, elle a eu le culot de dire que les animaux étaient bien traités selon les normes. C'est rire du monde. Nous ne sommes pas aveugles. Ce qui est infligé à ces pauvres bêtes relève du sadisme pur et simple. Je n'ai plus de mots pour décrire ce que ces bêtes subissent. 
Prenez le temps de regarder le reportage sur ITR et dites-moi sérieusement que ceci n'est pas de la torture par des sadiques!
De grâce, je vous en supplie, donnez des amendes salées à ces tortionnaires, emmenez-les à la cour criminelle et fermez ce laboratoire de torture. Honte à tous ces gens qui infligent de telles tortures à ces pauvres bêtes pour de l'argent. Honte au gouvernement qui ne fait rien.
Ces gestes ont déjà été dénoncés plusieurs fois auparavant. Qu'attendez-vous pour sévir? Vous devez agir. Et je tiens à être informée de vos démarches pour que cessent ces tortures atroces. Quel animal mérite un tel traitement? Pour de l'argent! C'est dégueulasse. Vous devez intervenir. Pas dans deux mois, pas dans deux jours, vous devez intervenir immédiatement. 
Qu'arrive-t-il à toutes ces pauvres bêtes lorsqu'elles sont trop épuisées pour subir à nouveau des tests complètement inutiles? Elles sont jetées aux ordures comme un vieux chausson sale. Même ces «tests» pour sauver la vie des humains sont inacceptables. Avec la technologie et les équipements disponibles, ne me faites pas croire qu'il n'y a pas d'autres moyens de «tester» des produits qui pourraient sauver des vies humaines. 
Anne-Sylvie Duquette
Saint-Boniface