Une occasion de rendre hommage aux parents

Le 14 mai dernier, c'était la fête des Mères. Ce dimanche 18 juin, ce sera la fête des Pères. Je veux profiter de ces occasions pour rendre hommage à mes parents, qui hélas ne sont plus de ce monde, mais dont je garde un souvenir respectueux. J'ai toujours un sentiment rempli de gratitude envers eux.
Mes parents, ils n'étaient inférieurs à Dieu que d'un degré. Tout comme Dieu, ils se mouvaient de mystérieuse manière afin d'accomplir leurs prodiges et pas plus que Dieu, ils n'étaient pas sujets à critiques ouvertes et à dénigrement.
J'ai eu de bons parents, qui m'ont inculqué de bonnes manières et de l'idéal. 
J'ai eu de la chance, car quand on est enfant, on est sans défense contre les adultes et tout le bien ou le mal qui nous accompagnera notre vie durant nous vient, la plupart du temps, de notre tendre enfance, de nos parents.  
J'espère qu'à mon tour, j'ai été capable de transmettre à mes enfants des valeurs aussi profitables, salutaires que celles que mes parents m'ont transmises.
Maman était une personne énergique, imaginative, généreuse et remplie de dons de toutes sortes.
Papa était un bon époux et un bon père, il ne ménageait ni temps, ni argent, ni énergie, afin de nous procurer à maman et à nous ses enfants, la meilleure vie possible. Papa avait de l'audace, mais de l'audace tranquille, qui ne veut ni témoin, ni public, mais des murs à franchir. Ce qu'il en a relevé des défis!
Mes parents étaient également très généreux et dévoués. 
La preuve en est qu'ils ont accueilli à la maison, pour des séjours plus ou moins prolongés, plusieurs de mes cousines et cousins, lorsqu'il fallait donner un coup de main ou un peu de répit à mes tantes et mes oncles.  
Tout ça pour vous dire à quel point j'avais des parents formidables.
Merci maman et papa, pour ce que vous avez été et pour les valeurs que vous m'avez transmises.
Réjeanne Matton
Shawinigan