Éloïse Dupuis est décédée une semaine après son accouchement, en octobre 2016. Le coroner Luc Malouin vient de conclure que c’est de façon autonome et sans influence indue de sa communauté religieuse que cette femme, une Témoin de Jéhovah, a refusé une transfusion sanguine, qui aurait été la seule solution médicale afin de lui permettre de recouvrer la santé.
Éloïse Dupuis est décédée une semaine après son accouchement, en octobre 2016. Le coroner Luc Malouin vient de conclure que c’est de façon autonome et sans influence indue de sa communauté religieuse que cette femme, une Témoin de Jéhovah, a refusé une transfusion sanguine, qui aurait été la seule solution médicale afin de lui permettre de recouvrer la santé.

Un suicide par refus de traitement

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Nouvelliste
«Morte d’une défaillance multiorganique sévère, résultant d’un choc hémorragique», dixit le coroner Malouin à propos de la mort de la jeune témoin de Jéhovah Éloïse Dupuis.