Alain Naud

Un médecin exceptionnel

En réaction à l'article d'Isabelle Légaré intitulé «Le médecin devant la mort», publié le 29 avril dernier.
Dans les pages 4 et 5 du Nouvelliste du 29 avril, Isabelle Légaré nous a permis de connaître ce médecin exceptionnel, Dr Alain Naud. Une perle! Exceptionnel parce que respectueux du choix des personnes en fin de vie. On y arrivera tous, mais dans quelles conditions?
Qui peut prétendre que ce n'est pas «correct» d'aider un malade qui n'en peut plus de souffrir parce que, dans son état, les médicaments n'ont plus la capacité d'apporter les effets escomptés, tout comme on aide avec des moyens sophistiqués la naissance d'un bébé?
Des médecins aussi compréhensifs, aussi compatissants, la société malade en a grandement besoin. Oui, tellement!
Merci d'avoir apporté cette lueur d'espoir. Cette bienveillance de sa part relève du divin car si Dieu est Amour, comme je l'ai enseigné maintes années au primaire, pourquoi souhaiterait-il cet acharnement à laisser souffrir impunément ceux qu'il a créés?
Merci encore à madame Isabelle! Votre travail est si humain qu'il est un baume pour tous ceux qui vous lisent.
Bonne santé à vous!
Angèle Brouillette
Trois-Rivières