Le Dr Luc Bilodeau est le fils du cardiologue Henri Bilodeau.

Un homme d'exception

En 1978, avec un groupe du Séminaire Sainte-Marie, en compagnie de Jean-Baptiste Grenier, je me rendais en Italie et en France. Luc Bilodeau était du groupe.
J'ai appris à le connaître et à reconnaître ses forces. C'était déjà toute une personnalité, bâtie tout d'un bloc, très personnelle: c'était un gars, un vrai gars, appelé à devenir tout un homme.
Par la suite, je le croisais en route vers le lac en Croix, s'arrêtant chez ses amis Françoise et Alcide. Même si son statut professionnel lui conférait une sorte de prestige, il savait être à l'aise avec tout le monde, en particulier avec les petits et les démunis. Ce qui révèle un aspect très riche de sa personne; il savait reconnaître toute la densité de l'humain chez son vis-à-vis.
Reconnu exceptionnel comme cardiologue, il savait répondre aux attentes les plus élevées. Mais ce qui m'impressionnait le plus, c'était ses qualités de coeur. Luc était bon; toute sa figure reflétait sa bonté. Attentif, compréhensif, généreux, ouvert, il n'avait pas oublié ses origines. Son sourire contagieux révélait sa joie de vire.
J'aimais beaucoup Luc et je salue en lui un être d'exception. Quand il s'est présenté chez le Père, il avait les mains pleines de l'amour qu'il a donné.
Jean Arvisais
Prêtre