Jagmeet Singh

Un choix difficile

En réaction à l’opinion de Magali et Michel Filosa intitulée «À propos de Jagmeet Singh...», publiée le 9 mars dernier.

J’ai écouté moi aussi l’émission Tout le monde en parle avec M. Jagmeet Singh parmi les invités. Il appert qu’à Ottawa, il y a actuellement un concours ouvert à l’interne. Celui ou celle qui dira le plus de stupidités, qui parlera le plus longtemps sans rien dire, qui aspirera avec douceur et plein de beaux sourires sympathiques les plus crédules de la société, se méritera le titre de premier ministre et un beau voyage dispendieux payé à même les poches des Canadiens.

Abolissons nos règles de sécurité, abolissons nos valeurs et laissons les nouveaux représentants des divers partis politiques nous imposer leurs bouffonneries et rions un bon coup. Si un gars décide de ne pas payer ses contraventions, laissons-lui sa liberté individuelle et acceptons ce fait. Un autre ne veut pas aller en prison pour ses crimes, respectons sa décision. Faisons preuve d’ouverture et respectons les libertés individuelles de tout un chacun.

Le reste de la planète regarde ce cirque et j’ai bien hâte que les bouffons se déplacent ailleurs qu’au Canada. Pour le concours de celui ou celle qui a l’air le plus stupide dans ses propos, le choix est très difficile. Ils sont tellement nombreux.

Anne-Sylvie Duquette

Saint-Boniface