Un bel hommage à Onésime Lamothe

Juin 2017. Quel superbe mois! Quelle belle année!
Pourquoi, vous demandez-vous? C'est bien sûr à cause d'événements inouïs, uniques. J'explique. Pour moi, l'écriture d'un deuxième roman.
La participation avec ma cousine Monique Lamothe, retrouvée, après fort longtemps, éloignées étions-nous. Quelle belle rencontre!
Elle et moi sommes sur la même longueur d'onde. Son énergie, sa générosité et sa détermination m'entraînent dans son tourbillon qui prend forme en un super duo. Nous oeuvrons de concert: les idées fusent et concrétisent des éléments nécessaires au succès.
De quel événement s'agit-il?
C'est une entreprise de la Société historique de Champlain d'honorer Onésime Lamothe, notre oncle, en organisant un hommage à cet artiste multidisciplinaire. La démarche a été fructueuse, emballante.
Monique apportait des souvenirs relatifs à son vécu ainsi que de nombreux objets légués par lui à sa filleule. Un de ceux-ci est le chevalet ayant appartenu à Onésime Lamothe. Une oeuvre magnifique y sera déposée tout au long de l'exposition. C'est l'artiste-peintre Diane Hubert, résidente de Vancouver, qui a peint à l'huile le portrait d'Onésime Lamothe selon une photo des années 1950.
J'ai compilé plusieurs photos de ses sculptures, des photos colorisées, restaurées par Alexandre Mathews, infographe, ainsi que la photo d'un médaillon dont il m'avait fait cadeau.
Cette exposition exceptionnelle a été inaugurée le 18 juin en l'église de Champlain en la présence de plus de trois cents personnes.
Le clou de l'exposition est évidemment la réplique de la petite chapelle du Père Frédéric à Trois-Rivières qui est là pour rester, à Champlain, là où elle a été conçue et édifiée à l'échelle pendant quinze ans de sa vie. Quelle oeuvre!
Tant d'autres de ses oeuvres ont aussi été exposées dans des présentoirs et sur de superbes panneaux aménagés pour l'occasion.
Quelques personnes de notre famille étaient présentes avec lesquelles il a été très agréable de renouer. Plusieurs amis fidèles sont aussi venus nous accompagner.
Un très beau concert de chant offert par Jacques-Olivier Chartier, ténor, et Maude Brunet, mezzo-soprano, a eu lieu en guise de divertissement auquel s'est ajouté à leur répertoire, la chanson favorite d'Onésime Lamothe, Nuits d'Espagne de Jules Massenet, qui la chantait alors avec sa fiancée et à elle, sa Gaby, en partance pour Paris, sur le transatlantique.
Jean-Pierre Chartier, président de la Société historique de Champlain, a publié un livre Hommage à Onésime Lamothe, un artiste aux multiples talents (1893-1979), Collection de la Société historique de Champlain Inc., Les Éditions Histoire Québec. Il renferme entre autres son journal quotidien écrit durant son séjour de trois ans à Paris au cours duquel il y a inscrit toutes ses activités et ses études musicales et artistiques.
Dans ce livre et dans le Postillon de mars 2017, un chapitre de mon livre Le hamac magique et autres contes champlainois intitulé Dans la lune faisait hommage à Onésime Lamothe. Dans un conte nommé Xavier, un personnage du nom de prof pinson a aussi été inspiré par mon oncle.
Un événement qui restera gravé dans nos mémoires à jamais.
En espérant que d'ici au 20 août un grand nombre de visiteurs viendront admirer l'oeuvre de cet homme, humble et réservé mais combien doué de multiples talents.
Bienvenue à tous!
Marie Côté
Saint-Gabriel-de-Brandon