Les lettres de l'Amphithéâtre Cogeco.

Trois-Rivières aplati, sans l'accent français

On vient de voir ce «Trois-Rivières» affiché sur le fleuve à hauteur de l'Amphithéâtre, comme nous le montrait une photo dans Le Nouvelliste ce mercredi 8 juin.
C'est hélas sans mesure, me dis-je, si les points sur les I et l'accent grave sur le premier E n'y sont pas. Ainsi, ça fait triste, uniforme, écrasé, sans vie; nous méritions mieux que ça...
Heureusement, n'aurons-nous pas à l'apprécier si souvent, n'allant presque jamais ni sur la rive sud, ni sur le fleuve...
Mais pourquoi ce Trois-Rivières aplati? Voyez ce qu'on avait fait à Montréal avec l'UQÀM. Là, c'était joyeux; ainsi ça célébrait l'accent français!
Réjean Martin
Trois-Rivières