Traînez votre sac!

La neige va commencer à fondre et je me rends compte encore que les excréments, eux, non... Il y a eu un redoux et il y en avait partout qui ressortaient à la surface. J'ai fait un choix de ne pas avoir d'animal, car je ne voulais pas avoir à m'en occuper. Les personnes qui en ont devraient avoir cette conscience de respecter leur environnement et les gens qui empruntent les mêmes sentiers. Un petit sac, on se penche, on ramasse et le tour est joué!
Daniel Bineau
Bécancour