STTR et «prochain passage»

OPINIONS / Depuis le 7 juillet dernier, j’ai moins de services avec la STTR. Premièrement, ça commence 15 minutes plus tard et il y a souvent des délais d’environ 15 minutes avant l’arrivée de la correspondance.

En ce qui me concerne, j’arrive au travail 22 minutes plus tard. Curieusement, le samedi ça commence 17 minutes plus tôt. Si vous devez vous déplacer en sens contraire de la majorité des usagers, les correspondances ne vous attendent pas et vous devez attendre le «prochain passage». L’horaire est fait de façon à ce que les autobus n’arrivent pas en même temps au terminus. Vous allez donc manquer votre correspondance.

Depuis 40 ans, les correspondances attendaient et les usagers en étaient satisfaits. Je ne peux pas vous dire à qui ces changements profitent. Cependant, je vous affirme que ce n’est pas aux travailleurs qui sont aussi les contribuables de notre société. Finalement, était-on vraiment prêt pour tous ces changements à la STTR?

Yvon Fleury

Trois-Rivières