La palme revient à ce dernier supposé sondage Léger et Léger qui affirme que 43 % des Québécois disent que le système de santé s'est détérioré et que seulement 17 % disent qu'il s'est amélioré. Voilà une preuve très convaincante que nous nous plaignons le ventre plein, comme dit l'adage utilisé pour exprimer l'expression «gras durs», déplore l'auteur de cette lettre.

Se plaindre le ventre plein...

Assurance médicaments, programme de congé parental presque unique au monde, assistance juridique hors pair, système de santé très efficace pour les besoins réels - parlez-en à ceux qui ont eu des problèmes de santé cardiaque et non à ceux qui se promènent aux urgences à répétition pour un petit rhume ou aux fumeurs ayant des problèmes respiratoires.
Comment se fait-il que les salles d'urgence sont vides lors d'une partie cruciale de hockey ou lors d'une finale de série télévisée? 
Ceux-ci ne sont que quelques programmes qui font l'envie de certaines autres provinces et pays. Oui, nous sommes une gang de chialeux et de gras durs et faisons honneur à cette réputation tous les jours. 
Presque partout au Québec nous jouissons du plein emploi. Voyez toutes ces industries qui affichent des banderoles sur lesquelles on peut lire «Nous embauchons» et ces banderoles restent affichées des mois de temps. 
Et pendant ce temps, certains politiciens pour des raisons purement électoralistes nous disent que l'économie fait pitié au Québec. 
La palme revient à ce dernier supposé sondage Léger et Léger qui affirme que 43 % des Québécois disent que le système de santé s'est détérioré et que seulement 17 % disent qu'il s'est amélioré. Voilà une preuve très convaincante que nous nous plaignons le ventre plein, comme dit l'adage utilisé pour exprimer l'expression «gras durs».
Allez demander aux demandeurs d'asile ce qu'ils pensent du filet social au Québec tout en leur disant que pourtant 43 % sont insatisfaits. La réponse ne se fera pas attendre et sera à mon avis très cinglante. 
Oui, croyez-moi, nous sommes gras durs.
Jacques A. Dion
Trois-Rivières