Noëlla Champagne

Saint-Louis-de-France, la grande oubliée

L'auteure, Noëlla Champagne, a été députée de Champlain à l'Assemblée nationale de 2003 à 2007 et de 2008 à 2014.
J'ai écouté avec attention le débat de cinq heures à l'Assemblée nationale sur la Réforme de la carte électorale.
Il est évident que mon attention s'est portée sur les commentaires des députés de la région de la Mauricie. Ils ont avec «éloquence et passion» fait valoir leur point de vue sur ce rapport qui, à sa face même, fait l'unanimité contre lui en Mauricie.  
Comme je le disais récemment dans ces pages, la deuxième mouture de ce rapport ne ressemble en rien au premier document sur lequel nous avions été consultés en 2015!
Mais, à ma grande surprise, aucun des députés, je dis bien aucun des députés de la Mauricie, n'a mentionné le fait que Saint-Louis-de-France, dans ce deuxième rapport, fait également partie avec Mont-Carmel d'une recommandation du Directeur général des élections de joindre la circonscription de Trois-Rivières! On a entendu abondamment parler de Notre-Dame-du-Mont-Carmel et de son refus d'adhérer au comté de Trois-Rivières! Ultimement, cette municipalité préférerait rejoindre le comté de Champlain car elle fait déjà partie de la MRC des Chenaux, comprise dans cette circonscription.
Mais qu'en est-il de Saint-Louis-de-France? Que pensent Pierre-Michel Auger et Jean-Denis Girard, respectivement député de Champlain et député de Trois-Rivières, de cette proposition? Je n'ai entendu aucun commentaire de leur part là-dessus! En fait, c'est Donald Martel, député de Nicolet- Bécancour, qui en a touché un mot mercredi matin au Salon bleu!  
Saint-Louis-de-France est en «ballotage» et personne ne semble s'en préoccuper! La rivière Saint-Maurice est une limite naturelle entre la circonscription de Trois-Rivières et celle de Champlain. Dans le premier rapport déposé en mars 2015, Saint-Louis-de-France demeurait partie intégrante du comté de Champlain avec Cap-de-la-Madeleine et Sainte-Marthe-du-Cap. Est-il pertinent d'y faire une brèche? Qu'est-ce qui est le mieux pour respecter le sentiment d'appartenance des électeurs et électrices de Saint-Louis-de-France? La Mauricie est fortement ébranlée par ces changements et il est important de lui apporter toute notre attention! 
Afin de permettre une nouvelle consultation sur ce redécoupage fortement contesté, Québec Solidaire a déposé un projet de loi demandant de reporter en juin prochain cette importante décision d'une nouvelle carte électorale. Je suis entièrement d'accord avec cette proposition!