Le conseiller municipal du secteur de Saint-Louis-de-France, Michel Cormier, répond ici à une citoyenne qui s’inquiétait, dans une récente lettre d’opinion, de la vitesse sur le boulevard Thibeau dans le secteur de Saint-Louis-de-France. Il indique que des demandes répétées ont été faites auprès du ministère des Transports au cours des dernières années.

Route 157: nous multiplions les efforts

En réponse à la lettre d’opinion de Mme Martine Lemire intitulée «À Saint-Louis-de-France aussi il y a un problème de vitesse...», publiée dans notre édition du 7 décembre dernier.

Madame Lemire,

Étant conseiller du district de Saint-Louis-de-France depuis plusieurs années et président du comité sur la circulation et les stationnements, il est de mon devoir de rectifier les faits que vous énoncez dans votre lettre d’opinion du 7 décembre dernier.

Tout d’abord, sachez que depuis ma nomination au sein du conseil de ville de Trois-Rivières, je dénonce haut et fort la situation de vitesse excessive et la sécurité déficiente sur la route 157. Malheureusement, cette portion de route n’appartient pas à la Ville de Trois-Rivières. Elle est de juridiction provinciale, ce qui signifie que sa gestion est sous la responsabilité du ministère des Transports du Québec (MTQ), ce qui fait que nos pouvoirs d’actions sont plus limités sur ce tronçon.

Qu’à cela ne tienne, le 16 septembre 2015, j’ai interpellé une première fois le comité sur la circulation et les stationnements afin d’acheminer une demande au MTQ pour abaisser la vitesse de 70 km/h à 50 km/h et ce, afin d’éviter un accident mortel. En se basant sur les normes établies, le débit journalier moyen annuel, le taux d’accident sur le taux critique, le nombre d’accès et une foule d’autres paramètres, le MTQ nous a répondu que la vitesse actuelle correspondait aux normes de conception de la 157 dans ce secteur. À mon grand désarroi, ma demande n’a donc pas pu avoir de suite positive à cette époque.

Ne lâchant pas prise, je suis revenu à la charge une deuxième fois le 19 septembre 2018 et ce, en tant que président du comité de circulation, en demandant au MTQ de revoir non seulement la vitesse, mais également la configuration de la route 157 dans le secteur de Saint-Louis-de-France. Après approbation du comité exécutif, cette demande lui a été acheminée. Elle a pour but de solliciter le MTQ afin de revoir et d’aménager concrètement et physiquement la route de façon sécuritaire, ainsi que d’abaisser la limite de vitesse et protéger les personnes vulnérables.

Pour le moment, nous devons donc attendre les recommandations des experts du ministère des Transports qui devraient suivre au cours des prochains mois, ainsi que les interventions physiques proposées qui permettront la sécurité des usagers.

Je tenais à ce que vous sachiez, Madame Lemire, que j’ai à cœur la sécurité des citoyens de notre ville, et que nous mettons tout en œuvre pour assurer la qualité et la concordance des travaux d’entretien ainsi que la conception et la construction d’aménagements sécuritaires.

Michel Cormier

Conseiller du district de Saint-Louis-de-France

Trois-Rivières