Règlement inéquitable

OPINIONS / Séance publique du mardi 4 juin 2019. Intervention de François Champoux, citoyen de la ville de Trois-Rivières.

Sujet : le nouveau règlement sur l’utilisation de l’eau potable pour le lavage des véhicules routiers lequel oblige les citoyens à ne les laver que les jours correspondant à leur adresse civique :

adresse de résidence paire = lavage permis les jours pairs ;

adresse de résidence impaire = lavage permis les jours impairs.

Je demande respectueusement à l’autorité concernée de surseoir à ce règlement, car il est inéquitable.

Les citoyens qui disposent d’un garage fermé à la vue et aux intempéries peuvent laver leur véhicule en tout temps, été comme hiver, sans craindre d’être condamnés à payer une contravention pour n’avoir pas respecté ce règlement.

Proposition: afin d’atteindre les objectifs de préservation de l’eau potable comme le souhaite la Ville de Trois-Rivières, je suggère d’éliminer complètement le lavage annuel des entrées d’autos ou de stationnement permis durant le mois de mai de chaque année.

Ce nettoyage annuel ou occasionnel ne devrait se faire qu’avec un balai.

Bref historique: il y a quelques années, la Ville n’autorisait l’arrosage à la main des plantes que le soir durant une période précise; heureusement, la Ville a su assouplir sa réglementation. Aujourd’hui, nous pouvons arroser les plantes à la main, tous les jours, toutes les heures du jour.

Il est bien convenu que l’arrosage en eau potable doit toujours se faire avec un équipement adéquat: buse à fermeture automatique.

L’eau potable n’existe pas à l’état naturel; il faut en prendre soin comme de l’or…

Quand pouvons-nous espérer une décision en ce sens de la part de l’autorité de la Ville ?

François Champoux

Trois-Rivières