Bernard «Rambo» Gauthier

Rambo Gauthier: rire ou pleurer?

Faut-il en rire ou en pleurer? Est-ce que Rambo Gauthier est un cas isolé ou y en a-t-il ailleurs? Ses propos à Tout le monde en parle m'ont ramenée soixante ans en arrière. Je croyais que la société avait fait des progrès depuis ce temps et que le machisme s'était quelque peu estompé...
On peut souvent constater que les invités de Guy A. Lepage font sensation la plupart du temps. Plus les gens sont tout croches, non conformistes, controversés, belligérants, plus la cote d'écoute est élevée. Les gens straight, sans histoire, sont ennuyants et n'ont rien à dire. C'est sans compter les nombreux sacres qu'on y entend et qui semblent être à la mode, venant même de personnes supposément instruites et bien éduquées.
Dans Le Nouvelliste de mardi, on peut lire la riposte de la poétesse Erika Soucy à Rambo Gauthier. Elle lui en donne pour son rhume en parlant son langage. À sa défense, Rambo n'a pas réussi à me convaincre et ses arguments étaient minces. Sans parler de la qualité de son français, même s'il n'est peut-être pas responsable. J'espère que s'il est élu à l'Assemblée Nationale, il ne sera pas assis à côté de Jean-François Lisée!
Jocelyne Bruneau
Trois-Rivières