Quel manque de jugement!

De tout temps, les décideurs de la Ville de Trois-Rivières ont toujours eu l'intelligence de comprendre que les Trifluviens reçoivent de la parenté pendant la période des Fêtes. Je me souviens de certains hivers où les voitures occupaient les rues enneigées du quartier Notre-Dame et autres vieux quartiers de la ville la veille de Noël et du jour de l'An; faut croire qu'à cette époque les élus avaient le sens de la famille.
Quelqu'un avec un soupçon de bon sens à la Ville de Trois-Rivières peut-il expliquer à la population d'où vient la brillante idée de remorquer les voitures au coût de 157 $ pièce dans la nuit du 31 décembre au moment où toutes les rues sont déjà nettoyées et qu'aucune chute de neige d'importance n'est tombée depuis au moins sept jours?
Le jugement n'est pas un prérequis pour occuper le poste relié à cette décision. La visite vous remercie, et si j'étais votre patron je vous remercierais aussi.
Réal Paquette
Trois-Rivières