Quel manque de compassion!

En prenant connaissance du sondage paru dernièrement concernant la venue éventuelle de réfugiés syriens, j'ai été estomaqué d'apprendre que 60 % des Québécois disaient non aux réfugiés.
De plus «moins on est susceptible de voir apparaître des Syriens dans son milieu, plus on (serait) réfractaire à leur venue au pays», selon ce même sondage. Est-ce à dire que le régime d'austérité que l'on subit depuis quelques mois au Québec nous aurait perturbé au point que notre compassion en aurait été affectée?
L'austérité serait-elle devenue virale? Une épidémie d'austérité tous azimuts? Si c'est ainsi, on pourra dire que les terroristes du groupe armé État islamiste ont gagné. Ils veulent nous terroriser, ils nous terrorisent au point où nous rejetons leurs victimes pour qu'elles retournent dans leur pays pour y vivre la terreur et la misère qu'elles fuient.
Je ne veux pas être associé à ces Québécois, tout comme les musulmans ne veulent pas être associés à ces terroristes islamiques.
Guy Milette
Trois-Rivières