Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois, porte-paroles de Québec solidaire

QS vient de tuer le scrutin proportionnel

Qu'est-ce qui aurait rendu un grand service à Québec solidaire en plus de bénéficier à l'ensemble des Québécois?
Une alliance « minimale » avec le PQ lors des élections de 2018. Eh bien, les délégués au dernier congrès de Québec solidaire semblent avoir décidé que défaire les libéraux et offrir enfin aux Québécois un mode de scrutin proportionnel n'en valaient pas la peine.
Je suis moi-même membre de QS et j'aimerais bien que mon parti prenne la décision de consulter l'ensemble de ses membres sur cette question de la plus haute importance au lieu de se fier simplement à une poignée de délégués (majoritairement de Montréal) déconnectés de la réalité. 
La grande majorité des Québécois espère la défaite des libéraux aux élections de 2018 et Québec Solidaire est certainement le parti qui bénéficierait le plus du mode de scrutin proportionnel. Est-il trop demandé que la direction de QS fasse preuve d'un peu d'ouverture d'esprit ?
Jean-Marc Lord
Bécancour