Un service de voituriers sera disponible cet hiver au centre-ville de Trois-Rivières.

Pourquoi une compagnie de Mascouche?

Dans un article publié cette semaine, on annonçait l'arrivée pour cet hiver d'un service de voituriers au centre-ville de Trois-Rivières, et ce, dans le but de ramener de la vie dans notre beau centre-ville.
Je dis bravo! C'est une belle initiative. En plus d'amener des touristes et des citoyens des autres parties de la ville, cela va donner quelques emplois.
Comme je travaille 25 heures par semaine, je me suis dit que je pourrais avoir un bon salaire si je conciliais ces deux emplois. J'ai donc appelé à la SDC pour savoir à qui adresser mon curriculum vitae. La dame m'a répondu rapidement qu'il fallait que j'envoie le tout à la compagnie Valet Québec.
Encore une fois, bravo à la SDC! Je comprends rapidement qu'il y a une bonne communication dans l'entreprise, car la dame avait déjà les renseignements à me donner.
Cependant, ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi engager, en sous-traitance, une compagnie de Mascouche? Il n'y a pas d'experts à la SDC pour créer une compagnie de voituriers sans but lucratif? Il faut que les sommes, si elles sont positives, soient remises aux marchands participants. 
Il y a toujours deux côtés à une médaille; j'espère que je vous ai fait miroiter les deux. 
Pierre Leroux 
Trois-Rivières