Les policiers de la Sûreté du Québec ont mené de vastes recherches en décembre, dans un boisé aux limites de Saint-Maurice et de Trois-Rivières, à la suite de la découverte des ossements de Cédrika Provencher.

Pourquoi un reportage sur le coût des recherches?

À qui sert de passer en nouvelle au Téléjournal Mauricie le coût des opérations de la Sûreté du Québec pour les recherches de la petite Cédrika Provencher?
Je crois que c'est un grave manque de respect pour la famille. Pourquoi en faire un point de presse sur l'heure des repas?
Est-ce qu'il y a un prix pour retrouver un enfant disparu et l'auteur du crime?
Serge Morin
Trois-Rivières