Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Pourquoi un inventaire des biens appartenant aux fabriques?

Article réservé aux abonnés
OPINION / Il y a une dizaine d’années, l’Évêché de Trois-Rivières demandait aux fabriques paroissiales d’entamer un processus pour faire l’inventaire de tous les biens des églises et presbytères. Sur un tableau préparé par l’évêché, il fallait inscrire minutieusement avec le plus de détails possible: photos, numérotations de chaque item, le prix selon la valeur, etc. Nous avions une date ultime pour présenter le rapport; il fallait faire vite! Nous nous sommes mis au travail sans relâche pour livrer le résultat de nos recherches. Travail de moine. Un mois et demi de bénévolat. Travail accompli! Et par surcroît, vérifié par un employé rémunéré par l’Évêché. Ce n’est pas peu dire…

Quel était l’objectif de l’Évêché pour nous demander tant d’efforts? Maintenant que les églises et presbytères se vendent, l’Évêché ne doit-il pas l’obligation de rapatrier tous ces meubles et biens répertoriés? Il exigeait un inventaire afin de ne pas reproduire la razzia survenue lors de la fermeture de l’église Saint-Philippe. Où en sommes-nous à ce jour? Où vont ou iront ces biens? Dans des sous-sols privés? Peut-être aurions-nous le droit de savoir! Ayant déjà visité de grands espaces au sous-sol de la bâtisse de Trois-Rivières où étaient entreposés de multiples meubles, etc., il me semble que c’est à cet endroit que devrait être acheminé le contenu de l’inventaire, si précieux semble-t-il. Pourquoi? Parce que c’est l’entrepôt des biens sacrés et c’est là que l’on en dispose pour combler les besoins d’autres fabriques. C’est une réserve, c’est le centre d’aide. Pas ailleurs!

J’ose espérer que les efforts déployés par les bénévoles marguilliers et marguillières ne seront pas en vain. Sinon, aurons-nous servi de pantins? Dans ce cas, c’est un bris de confiance.

Monique Lefebvre

Ex-marguillière (2008-2019)

Batiscan