Pourquoi payons-nous si cher?

Depuis le début de l'année, l'essence a commencé à baisser. Elle avait augmenté à 1,44 $ le litre (essence ordinaire) à cause, dit-on, de la grande panne d'électricité en Ontario. Mais notre essence vient de la raffinerie de Saint-Romuald; qu'a-t-on à voir avec l'Ontario? Je ne comprends pas l'explication des pétrolières.
Puis, la période des Fêtes passe et vers le 3 janvier, le litre baisse à 1,37 $, les visites des Fêtes sont terminées, il y a sans doute moins de clients sur la route susceptibles d'acheter du carburant... peut être. Depuis lors, nous la payons 1,37 $ à Trois-Rivières, or, dans les pages économiques de nos quotidiens, les prix en dehors de la région de Trois-Rivières sont les suivants: Gatineau (1,25 $), Montréal (1,33 $), Québec (1,29 $), Saguenay (1,25 $) et Sherbrooke (1,30 $). Pourquoi?
Alors que le baril de pétrole est à 92,59 $, à ce prix, selon la tradition des sept dernières années, l'essence devrait être à 0,92 $. le litre. Souvenons-nous à l'été 2005, le baril était à 145 $, l'essence était à 1,45 $ le litre. Même si le litre d'essence ne descendra peut être plus jamais sous le dollar, il y a longtemps que nous aurions dû rejoindre les prix des régions voisines. Il n'y a aucune raison que nous soyons maintenus artificiellement à un si fort prix à Trois-Rivières. Qu'en dites-vous?
Claude G. Genest
Trois-Rivières