Geneviève Dubois, mairesse de Nicolet

Pour un budget participatif citoyen

On augmenterait peut-être, je n’ai encore sous les yeux aucune donnée comparative, le taux de participation aux élections municipales si l’on adoptait, entre autres, le budget participatif citoyen, comme c’est le cas, si je ne m’abuse, à Nicolet, Rimouski, Matane et Saint-Basile-le-Grand.

Ainsi, une part somme toute modeste du budget municipal serait consacrée à la réalisation de projets soumis par des citoyens. Ils auraient moins l’impression de n’être utiles à leur municipalité qu’une fois tous les quatre ans.

Avec un taux de participation aussi faible aux récentes élections municipales, toujours moins de 50 %, les élus ont la responsabilité, me semble-t-il, de se creuser les méninges et de favoriser toute mesure ayant pour objectif une meilleure participation citoyenne à la vie démocratique. Les reproches doivent faire place à l’éducation. 

S’il est possible grâce à des jeux vidéo de construire des villes imaginaires, ou de gérer les affaires d’un État virtuel, je présume qu’il est tout autant possible d’aider les citoyens à mieux saisir, par exemple, les enjeux d’un budget municipal. 

Christian Bouchard

Trois-Rivières