Tout comme la caisse de Pointe-du-Lac, le centre de services Saint-Paul va fermer ses portes le 4 avril.

Pensez aux petits épargnants

Je veux exprimer aux grands décideurs des Caisses Desjardins mon mécontentement face à cette fermeture prévue le 4 avril prochain.
Tout a commencé en fermant le guichet automatique de la Caisse Populaire Sainte-Cécile et de l'établissement de la Caisse populaire Notre-Dame, sur le boulevard du Saint-Maurice. Pas de problème, nous dit la Caisse, vous pouvez aller au Coin Saint-Paul. Motif invoqué: l'augmentation fulgurante des transactions par Internet.
D'accord. Je demande à la Caisse de m'envoyer un employé gratuitement pour me montrer à effectuer mes transactions en ligne et de m'indiquer quelle imprimante je dois acheter pour imprimer des billets de banque.
J'ai commencé à travailler à 20 ans et mon père m'a montré comment me faire un budget. C'était bien avant ces distributrices de billets qui nous font croire qu'en sortant du guichet, elles font de nous des personnes riches.
Comme bien des personnes de mon entourage, je gère un budget serré, et en mettant à jour mon livret, je sais toujours combien je peux dépenser, je suis certaine que mon livret coûte moins cher qu'un relevé posté à chaque mois.
Je demande à ces savants administrateurs d'avoir une pensée pour leur fondateur Alphonse et sa dévouée Dorimène. Cela peut les aider à penser aux petits épargnants.
Lucie Camirand
Trois-Rivières