Passerelle en aluminium: pourquoi pas?

Les citoyens de Shawinigan viennent tout juste de recevoir le dernier bulletin municipal de leur ville et sur le dos de cette revue nous voyons la photo du projet de renouvellement du vieux viaduc de la rue de la Station (1937), qui sera démoli pour être remplacé par une passerelle cycliste et piétonnière dans les prochains mois.
Un aménagement intéressant qui devrait corriger quelques problèmes reliés à la hauteur du viaduc qui à l'occasion causait quelques problèmes aux lourds fardiers qui y circulaient.
En voyant cette nouvelle structure métallique brune massive aux allures lourdes, j'ai pensé que ce serait une belle occasion d'avoir une passerelle aérée, dynamique, énergique, argentée... en aluminium. Ça aurait été une belle forme de reconnaissance que la Compagnie Alcan... Rio Tinto, qui aurait pu offrir à la ville de Shawinigan en signe d'hommage pour les cent ans de fabrication et de transformation de ce minerai dans la première ville canadienne à transformer ce métal moderne.
Je ne comprends pas que des gens, des ingénieurs, des penseurs... n'aient pas pensé à cela ou du moins aient consulté des citoyens ou des sociétés d'histoire pour émettre des suggestions. Shawinigan a déjà de beaux exemples de récupérations historiques avec Espace Shawinigan, l'aréna Jacques-Plante, la Wabasso devenue le Centre d'entrepreneuriat, etc. Pourquoi pas cette passerelle? Une idée comme ça!
André-Jean Bordeleau
secteur Shawinigan Sud