Mgr Luc Bouchard

Où va notre paroisse?

En 1908, la paroisse Immaculée-Conception a perdu définitivement son église paroissiale en raison du grand incendie qui ravagea le centre-ville de Trois-Rivières. Il a été décidé à cette époque que la paroisse ferait temporairement de l'Église Cathédrale son église paroissiale tout en louant des bureaux administratifs à l'évêché: situation qui perdurait jusqu'à aujourd'hui
Nous voilà rendus en 2014. La masse des résidents catholiques de notre paroisse a délaissé la pratique religieuse. Revenons dix ans en arrière.
Au début des années 2000, les paroisses Immaculée-Conception, Saint-Philippe, Sainte-Cécile, Saint-François d'Assise et Notre-Dame-des-Sept-Allégresses furent fusionnées afin d'en concentrer l'administration. Ces cinq paroisses d'origine formèrent dorénavant une seule paroisse: la grande paroisse Immaculée-Conception-de-la-Très-Sainte-Vierge. Il y a moins de dix ans, cette dernière avait un bas de laine de plus d'un million $ alors qu'aujourd'hui, il est de l'ordre d'environ 200 000 $.
Comme administrateur de fonds publics, l'assemblée des marguilliers ne pouvait pas continuer à fermer les yeux sur cette situation. Durant les deux dernières années, les membres de l'assemblée de Fabrique de la paroisse Immaculée-Conception ont travaillé d'arrache-pied afin de remettre sur ses rails une administration déficiente, erratique et laxiste.
Beaucoup de drapeaux ont été levés par l'assemblée afin d'informer qui de droit de la situation: personne ne voulait les voir et y donner suite. Nous avons dû alors poser un geste significatif pour enfin nous faire écouter. Nous avons hardiment arrêté de verser le paiement du loyer s'élevant à plus de quatre mille dollars par mois pour la location à la Cathédrale.
Nous avons enfin pu recevoir une réponse de Mgr Bouchard et rencontrer - le 6 février dernier - les mandataires du CAE (Comité des affaires économiques) et, malheureusement, sans que Mgr Bouchard y soit présent... même si on nous avait précédemment informé du contraire. Nous y avons alors présenté un mémoire à l'intention spécifique de Mgr Bouchard: états financiers et conséquences pastorales de la Fabrique Immaculée-Conception-de-la-Sainte-Vierge (document que tous peuvent lire en première page sur le site Web de la paroisse: www.pictr.ca).
Lors de cette rencontre, nous avons présenté quatre solutions possibles - mais non pas toutes désirables - pour rétablir la situation. La première était le déménagement complet et définitif de toutes nos activités à l'église Notre-Dame-des-Sept-Allégresses: solution catastrophique aux yeux de tous les membres de la Fabrique! Nous étions convaincus que le comité (CAE) ne retiendrait pas cette solution. Nous avions expliqué que ce déménagement condamnerait la paroisse à la faillite financière et au désastre de nos activités de culte et de pastorale paroissiale.
Nous privilégions plutôt de demeurer à la Cathédrale et être exemptés de la location du loyer pour une ou deux années afin de rétablir notre situation financière. Certains mandatés de Mgr Bouchard nous prouvent maintenant qu'ils ne savent pas compter et qu'ils évacuent allègrement le problème lorsqu'ils disent que sont réglés maintenant les problèmes financiers de la paroisse. L'an passé, l'église Notre-Dame-des-Sept-Allégresses a montré un déficit de plus de 33 000 $ et, à ce jour, pour les deux premiers mois de l'année, un déficit de plus de 20 000 $.
La vraie raison motivant le choix du CAE et de Mgr Luc Bouchard - puisqu'il fait sienne la recommandation du CAE - est principalement d'ordre financier pour régler le problème de notre départ: recouvrement des quêtes aux messes, funérailles, baptêmes, mariages versées à la Cathédrale (donc perte importante à court terme pour la Fabrique); locaux devenant vacants par le départ des employés de la Fabrique; locaux récupérés possiblement pour les employés de l'Office diocésain et mise possible en vente de cette bâtisse... voilà peut-être les vraies raisons de cette décision provoquant notre départ!
Des personnes bien informées nous ont fait part que la Corporation épiscopale avait versé plus de 1 200 000 $ pour le projet Le Chemin à l'ancien monastère des dominicains attenant à l'église Sainte-Catherine de Sienne: projet qui, pour l'instant, semble être un gros éléphant blanc. Notre communauté paroissiale ne vaut-elle pas autant, sinon plus? Pourtant...
Toujours est-il que le 8 mars dernier, nous apprenions par les médias locaux que Mgr Luc Bouchard avait pris enfin une décision sans personnellement, et en aucun temps, nous rencontrer pour en discuter. Devant la décision hâtive et abrupte prise par Mgr Bouchard, force nous est de constater que jamais il n'a pris connaissance directement de notre mémoire du 6 février dernier: sa décision, soumise et recommandée par le CAE, contredit complètement ses allégations, discours et sermons depuis qu'il est parmi nous. Nous ne pouvions que réagir fortement.
Le 10 mars dernier, l'assemblée des marguillers tenait une réunion spéciale pour faire le point sur la décision surprenante du CAE et entérinée par Mgr Bouchard. Après discussions et échanges, tous les marguilliers ont décidé unanimement de démissionner et de laisser à Mgr Bouchard le soin de prendre la relève à sa guise car, de toute évidence, nous ne pouvons rien y faire.
Lors de cette dernière réunion remplie d'émotions, des bénévoles sincères et très impliqués dans notre communauté paroissiale étaient désemparés et n'osaient pas croire ce qui arrivait. Plusieurs sont sortis de cette réunion en larmes et extrêmement déçus de la décision de notre pasteur, Mgr Luc Bouchard. Des gens dont certains cumulaient plus de cinquante années de bénévolat dans notre paroisse, voyaient se terminer un mandat d'une façon impensable!
C'est ainsi que se termine cette histoire, celle de la plus vieille paroisse du diocèse de Trois-Rivières. Cet événement marque la fin d'une grande époque, d'une grande tradition catholique qui a fait la fierté de nos pères et de nous-mêmes! R.I.P. Amen.
André Lamy
Serge Lafrenière
Serge Laflamme
Matthieu Laflamme
Mimi R Aubert
André Aubert
Ex-marguillers et marguillères de la paroisse Immaculée Conception de la très sainte Vierge Marie.