La rivière Saint-Maurice s'appelait Tapiskwan Sipi.

Non merci!

En réaction à la lettre de Gaétan Bouchard «C'est le fleuve Magtogoek», publiée lundi. 
Le fleuve Saint-Laurent s'appelait Magtogoek. La rivière Saint-Maurice s'appelait Tapiskwan Sipi. Non merci! Je ne veux pas  changer les noms de nos rivières et de notre fleuve, même plus pollué, pour des noms qui n'ont aucun sens pour les Québécois. Tout comme il est insensé d'appeler le fleuve Saint-Laurent le St. Lawrence River ou la St. Maurice River pour les étrangers.
Je suis contre le fait de renommer nos rivières par des mots d'une langue en voie d'extinction qui n'aura plus cours dans les prochaines générations. Au Québec, c'est en français qu'on vit et discute. On ne vit plus en Tapiskwanie, au confluent de la rivière Tapiskwan Sipi et du grand fleuve Magtogoek. C'est la logique même; je serais surpris que la société future tolère longtemps ces formules anachroniques qui rendent hommage à des concepts religieux désuets ainsi qu'à l'hagiographie de l'Ancien Monde.
Pourtant, les avocats et les juges se servent tous les jours de ces principes désuets qui nous viennent de Jésus-Christ et qui sont toujours actuels en Cour pour juger du bien et du mal des malfaiteurs qui y sont amenés pour être jugés selon ces principes bien vivants et d'actualité.
Pierre Cormier
Trois-Rivières