Mère de militaire et fière de l'être

En réaction à la lettre d'Anne-Sylvie Duquette intitulée «Non, ce n'est pas du «lavage de cerveau», publiée dans notre édition du 10 février dernier.
J'aimerais vous féliciter, Mme Duquette, pour votre lettre et pour votre beau travail au sein des Forces armées canadiennes. Vous parlez en connaissance de cause, contrairement à M. Paul-Étienne Rainville, qui s'est exprimé dans ces pages récemment. 
Il ne faut pas connaître les gens des Forces pour les traiter de propagateurs de haine et de laveurs de cerveau. 
Ce sont de valeureux hommes et femmes qui travaillent pour la paix et la sécurité dans le monde.
Je suis mère de militaire et fière de l'être.
Louise Fiset
Trois-Rivières