Ginette Gagnon

Merci Ginette!

C'est avec regret et tristesse que j'apprenais votre départ en tant qu'éditorialiste.
J'ai lu vos articles depuis le tout début, c'était toujours avec franchise et honnêteté et de façon impartiale. Merci d'avoir publié mes lettres d'opinions. Je vous souhaite une belle retraite Ginette, certainement bien méritée.
Bruno Brûlé
Bécancour