Les 404 parcomètres mécaniques qui restaient sur le territoire de Trois-Rivières seront désormais numérotés et intégrés au système de «Pay by phone».

Maudits parcomètres

Combien de fermetures ça prendra pour comprendre que les parcomètres nuisent aux commerces qui essaient de subsister dans le centre-ville de Trois-Rivières, surtout en hiver?
Trois-Rivières unifiée, Cap-de-la-Madeleine, Pointe-du-Lac, Sainte-Marthe, Saint-Louis de France, dans toutes ces anciennes villes il n'y a pas de parcomètres. Pourquoi seulement au centre-ville de Trois-Rivières? Les gens vont magasiner dans les centres commerciaux parce qu'ils peuvent y rester des heures et des heures à consommer dans les différents restaurants. Vous êtes abonnés à la bibliothèque, vous devez payer un parcomètre au centre-ville de Trois-Rivières, ailleurs il y a des stationnements gratuits.
Ma suggestion, c'est de charger un peu plus de taxes aux commerçants du centre-ville et une petite augmentation de taxes aux contribuables et d'enlever les maudits parcomètres.
La revitalisation du centre-ville passe par l'abolition des parcomètres et des horodateurs. Que nos élus en prennent note.
Luc Meunier
Trois-Rivières