La future Maison des Trois Colombes.

Maison des Trois Colombes: la MRC de Maskinongé fait une mise au point

En réaction à la lettre d'André Lamy intitulée «Monsieur le préfet, expliquez-moi!», publiée dans notre édition du lundi 13 mars.
La MRC de Maskinongé s'est engagée à verser une aide financière de 100 000 $ sur cinq ans à la Maison des Trois Colombes, qui offrira gratuitement l'accès à huit lits de soins palliatifs afin d'accompagner des personnes - adultes ou enfants - malades et ayant une espérance de vie de moins de deux mois.
L'équipe de la maison accueille et soutient la personne en phase terminale ainsi que ses proches, dans une ambiance de respect, de dignité et de sérénité. Cette maison sera située dans le secteur Shawinigan-Sud et offrira ses services à l'ensemble de la population de la Mauricie.
Il est important pour nous de faire une mise au point concernant cette aide financière que la MRC a accepté de verser par le biais d'une résolution adoptée par l'ensemble des maires. La MRC de Maskinongé compte dix-sept municipalités réparties sur un vaste territoire et a l'habitude de fonctionner de cette façon. 
Par exemple, il y a deux commissions scolaires sur le territoire et jusqu'à récemment, les Centres de santé et de services sociaux (CSSS) étaient également séparés. Aujourd'hui, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) regroupe la Mauricie et le Centre-du-Québec et dessert donc l'ensemble de cette population.
De par leur situation géographique, il est normal que plus souvent qu'autrement, les citoyens des municipalités du nord se tournent vers les services de Shawinigan, lorsque ces services ne sont pas offerts dans la MRC, alors que les citoyens du sud vont plus naturellement à Trois-Rivières. Ceci n'empêche aucunement les élus de la MRC de prendre des décisions éclairées, en tenant compte de ces réalités et pour le bien de tous.
Lorsque des demandes d'aide financière sont soumises à la MRC, les discussions se font toujours dans le respect et l'harmonie entre les élus, d'où se dégage par la suite un consensus et c'est ce qui s'est produit aussi pour ce dossier. 
Par le passé, en 2009, une subvention de 250 000 $ sur cinq ans avait été octroyée au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Maskinongé situé à Louiseville, via le Pacte rural. Seulement douze des dix-sept municipalités de la MRC de Maskinongé étaient à ce moment-là desservies par le CSSS, ce qui n'a pas empêché la MRC d'investir, et ce, avec un consensus de l'ensemble des élus. 
En terminant, Il serait souhaitable de ne pas comparer le dossier de la Maison des Trois Colombes avec un équipement d'une municipalité locale, qui sont des dossiers complètement différents et qui ne peuvent être traités de la même façon.
Robert Lalonde
Préfet
MRC de Maskinongé