Machiavélique

Pauline Marois vient de gagner son référendum. Avec Pierre Karl Péladeau, multimillionnaire de droite, antisyndical intraitable contrôlant une partie importante de l'information au Québec et souverainiste pur et dur, elle ira chercher le 10 % qui lui manque pour séparer le Québec du Canada.
Avec la Charte de la laïcité, elle va se payer un gouvernement majoritaire. Avec PKP, elle gagnera le référendum. Et au diable les beaux principes! L'important, c'est de gagner. Face à cette candidature, toute la gauche sociale démocrate du PQ se bouche le nez et les centrales syndicales se ferment les yeux. Pour la cause, on est prêt à n'importe quoi. À droite toute!
On se dirige allègrement vers un gouvernement péquiste majoritaire et sans opposition, car la CAQ va disparaître et les chefs Legault et Couillard seront même battus dans leur propre comté.
Dans un tel contexte, le Québec est super équipé pour vraiment frapper le mur.
Paul-André Deschênes