Ma «Vision zéro»

Pourquoi ne pas commencer par une sensibilisation des mesures à prendre pour sa sécurité personnelle et en conscientisant nos enfants?

Par exemple: port de vêtements de couleur claire surtout en soirée, port de bandes réfléchissantes, de clignotants lumineux à la main en marchant sens opposé à la circulation s’il n’y a pas de trottoirs, mieux informer les amateurs de vélo hors des pistes cyclables sur la sécurité et sur la nécessité d’avoir des bandes et des lumières réfléchissantes.

Que dire des personnes circulant avec leurs quadriporteurs à batteries, parfois dans la rue et sans port de casque, du triangle au dossier et drapeau élevé pour mieux être visible.

Pourquoi les panneaux «Arrêt» aux coins des rues ne sont pas identifiés au verso pour mieux reconnaître à l’arrivée la signalisation, ce qui n’est pas toujours évident comme aux quatre coins et sécuriser le passage?

Pourquoi ne pas avoir en fonction une équipe pour dégager les endroits obstrués par des arbres, branches, haies qui empêchent la vision des panneaux d’arrêt aux intersections? Aussi, certains propriétaires ne dégagent pas leurs sorties d’autos vers la circulation, qui sont assez souvent sur les terrains de la municipalité.

Certaines maisons sont engouffrées dans leur plantation près des rues, rendant la visibilité «zéro» pour les enfants.

Pourquoi ne pas revoir les lignes d’arrêts aux intersections en les éloignant des passages piétonniers qui obstruent la vue des piétons lorsque en double et mettre celle du centre plus éloignée pour votre «Vision zéro» lorsque possible?

Pourquoi permettre la pose d’affiches de publicités de certains commerces aux intersections? Cela cause bien des distractions, par exemple à la sortie des Chenaux, près du pont Radisson, ou ailleurs comme près des écoles?

Pourquoi ne pas remplacer les panneaux 30 km/h près des écoles par de plus grandes et visibles? On semble les oublier par distraction parfois.

Pourquoi, lors des élections qui viennent, va-t-on encore permettre la pose d’affiches de candidats en polluant l’environnement et en causant des distractions? La quantité ne reflète pas la qualité.

Je ne peux que partager l’opinion de M. Stéphane Bélanger parue dans votre quotidien le 13 février dernier. C’est assez clair.

Commençons par ces petits détails et la «Vision zéro» sera déjà de beaucoup améliorée.

Ensuite je serais d’accord avec une réduction de vitesse par secteurs lorsque requis par les résidents pour cette «Vision zéro» et pour les endroits qui deviennent plus achalandés.

Bonne démarche!

René Hamel

Trois-Rivières