L'or des autres

J'avais des bijoux à vendre alors je me suis rendue au Centre Multi-plus, où s'arrêtaient des acheteurs de la compagnie «Encan International», le 29 octobre dernier pour les faire évaluer.
L'employé les classifie, sort sa calculatrice et m'offre 300 $, que je refuse. Il reprend sa calculatrice et offre 450 $.
Je refuse à nouveau pour aller faire une estimation ailleurs. Il me dit à voix basse qu'il «accote» la concurrence. Je me rends chez Bijougram de la rue Fusey, qui m'offre 740 $ et l'affaire est conclue.
Est-ce une fraude de la part de ces acheteurs de chez Encan International?
À vous d'en juger!
Diane Rousseau
Trois-Rivières