Il y a plusieurs cas de pyrrhotite dans la région.

Les victimes de la pyrrhotite sont oubliées

En réaction à la lettre de Bertrand Poirier intitulée «Une situation d'injustice historique qui doit être corrigée rapidement!», publiée dans notre édition du 8 juin.
Merci, M. Poirier, pour votre lettre d'opinion publiée dans ces pages. Je suis entièrement de votre avis.
Je ne comprends pas l'attitude de nos élus à tous les niveaux. Moi, je suis dans une zone grise. Je paye mes taxes pour la pleine valeur de ma propriété, sachant très bien que je ne pourrai pas vendre au prix de l'évaluation.
Qu'attendez-vous, messieurs et mesdames les élus, pour sortir les nouvelles normes? Moi, je n'ai aucune aide. Mon jumelé a vingt ans. Il a été construit en 1997. Je n'ai pas choisi ce béton et je suis loin des zones inondables, ce que je n'aurais d'ailleurs pas choisi.
Diane Brodeur
Trois-Rivières