Les fromages artisanaux sont plus chers parce qu'ils sont artisanaux. Un fromage artisanal aux États-Unis n'est pas moins cher que son équivalent au Canada, affirme l'auteur de cette lettre.

Les producteurs de lait ont le dos large...

En réaction au texte de Sylvain Charlebois intitulé «Plaidoyer pour les artisans fromagers», publié dans notre édition du lundi 19 juin.
Dans un texte publié dans Le Nouvelliste du 19 juin, Sylvain Charlebois plaide pour que les fromagers-artisans obtiennent des contingents tarifaires dans le cadre de l'Accord économique et commercial global (AECG) avec l'Union européenne.
C'est une bataille importante que nous menons en effet depuis déjà plus de trois ans aux côtés des fromagers.
M. Charlebois affirme, par ailleurs, que le prix du lait est très élevé et que cela expliquerait que le fromage d'ici ne soit «pas achetable». Au Canada, le prix du lait provient entièrement du marché, sans subventions. Il est, oui, plus élevé qu'en Europe, où les producteurs sont subventionnés, notamment pour pouvoir offrir des prix plus bas. 
Toutefois, l'impact de ce prix plus élevé au Canada est limité pour les divers maillons de la chaine et, surtout, pour le consommateur. En effet, dans un kilogramme de fromage, qu'il soit vendu au détail à 12 $ ou 60 $ le kilogramme, la valeur du lait canadien est toujours comprise entre 6 $ et 8 $ le kilogramme. Par exemple, pour des fromages artisanaux qui se vendent entre 35 $ et 65 $ le kilogramme, la valeur du lait est de 6,50 $ et la part de la valeur du lait dans le prix de détail varie entre 10 et 20 %. 
Même si les producteurs donnaient leur lait au fromager et que le rabais était transmis intégralement par tous les maillons de la chaine jusqu'au consommateur, ce dont je doute puisqu'il a souvent été démontré que les rabais sur la matière première se transmettent rarement aux consommateurs, le prix de détail demeurerait très élevé, soit entre 28,50 $ et 58,50 $ le kilogramme.
Les fromages artisanaux sont plus chers parce qu'ils sont artisanaux. Un fromage artisanal aux États-Unis n'est pas moins cher que son équivalent au Canada. Sous la loupe déformante de M. Charlebois, les producteurs de lait ont le dos bien large. 
François Dumontier
Directeur adjoint, relations publiques et gouvernementales
Les Producteurs de lait du Québec