Les municipalités doivent s’adapter

OPINIONS / Avec la lutte contre les changements climatiques, les municipalités devront peut-être changer leurs critères pour l’attribution de permis de construction et inclure une nouvelle clause en vertu de laquelle les systèmes de chauffage des bâtiments devront privilégier le chauffage électrique et la géothermie.

Fini le chauffage au gaz naturel et au mazout. Comme le premier ministre a mis cela dans ses priorités, il pourra utiliser les surplus d’Hydro-Québec pour transformer les systèmes de chauffage installés dans les écoles, les centres hospitaliers et les édifices à bureaux.

Pour les propriétaires citoyens, il faudra une aide financière parce que sinon, ce sera impossible à réaliser. Ce serait une bonne action pour sauver la planète Terre.

Guy St-Pierre

Louiseville