Les Filles de Jésus: à jamais dans notre cœur!

OPINIONS / C’est le 24 juillet dernier que les dernières religieuses Filles de Jésus ont quitté leur maison et que les portes de la résidence Kermaria, sur le boulevard Saint-Louis, se sont fermées.

C’est avec un profond sentiment de nostalgie que la communauté des Filles de Jésus a dû dire au revoir à ce lieu porteur de leur mémoire.

Leur histoire dans la région de Trois-Rivières remonte à il y a de cela plusieurs années. Arrivées en 1902, ces femmes avaient à l’origine comme mission d’enseigner aux jeunes de la région et de prodiguer des soins aux malades.

Au fil du temps, elles sont parvenues par leur dévouement, leur ouverture d’esprit et le lien qu’elles souhaitaient établir avec les communautés de plusieurs régions du Québec, à laisser leur empreinte dans le cœur de plus d’un.

Nous tenons par cette occasion à souligner leur grande générosité, soeur Monique Brûlé, Provinciale du Canada, et soeur Gisèle Lacerte, vice-Provinciale, pour le soutien apporté aux employés tout au long de cette transition. Un énorme merci.

La majorité des préposées aux soins de l’infirmerie et d’employés de divers départements les ont suivies dans leur nouvelle demeure, signe de leur attachement à ces femmes de cœur.

Soulignons aussi le travail exceptionnel d’une directrice générale au grand cœur, madame Renée Fournier.

Avec sa grande expertise, elle a épaulé la communauté et mené à terme ce grand projet. Avec grand humanisme, elle a dirigé tous les employés de la Maison Kermaria.

Avec reconnaissance et gratitude, nos hommages à toute la communauté des Filles de Jésus ainsi qu’à notre directrice générale.

Merci mesdames pour ces belles années. Sachez que notre cœur sera toujours avec vous.

Sonia Gauthier, directrice des soins infirmiers

Jocelyne Grand’Maison, adjointe administrative