Lecteur, consommateur et payeur

OPINIONS / Quand on affirme que les annonceurs épongent une partie importante du coût de l’information, on oublie que c’est finalement toujours le consommateur qui paye. Aucune entreprise, aucun gouvernement, aucun marchand ne fait de la publicité dans les journaux ou sur le Web en payant de sa poche les frais de sa pub. La facture est toujours refilée aux consommateurs.

Les lecteurs consommateurs d’informations peu importe les médias paient toujours en double: l’abonnement ou l’exemplaire du média en tant que lecteur, et, en tant que consommateur de tout ce qui se vent et s’achète, la publicité qui s’y trouve.

Personnellement, je préférerais payer pour ne pas avoir à subir la publicité plutôt que de payer pour en souffrir. Mais sans la propagande, tout s’écroulerait. «Tout marketing n’est qu’une forme organisée de tromperie: la création d’une pseudo-réalité est une variante du totalitarisme» (Hannah Arendt).

Nous y sommes plongés. À qui faut-il crier au secours?

Jacques Senécal

Nicolet