Pierre Karl Péladeau

Le passage de PKP en politique: un échec

En somme, son passage en politique aura été un échec. Il a levé le poing pour un «pays» lors de la campagne de 2014; ce qui a fait perdre ses élections à Pauline Marois.
Puis, il a «acheté» la chefferie du PQ comme un homme d'affaires peut le faire. Enfin, il n'y a pas eu «d'effet Péladeau» comme on l'aurait souhaité, bien qu'il s'agissait, justement, d'un homme d'affaires prêt à se mouiller!
Comme bien d'autres, il s'en va consacrer, maintenant plus de temps à sa famille, refrain déjà entendu et qui nous force à constater la très difficile conciliation politique-famille.
Réjean Martin
Trois-Rivières