Le Nouvelliste
La voiture électrique prétend révolutionner le secteur automobile en limitant considérablement les émissions de gaz à effet de serre.
La voiture électrique prétend révolutionner le secteur automobile en limitant considérablement les émissions de gaz à effet de serre.

Le monde vu d’ici: l’automobile, du rêve au cauchemar

Jean-Yves Proulx (Collaboration spéciale)
Comité de solidarité/Trois-Rivières
«Si j’avais un char, ça changerait ma vie», chantait Stephen Faulkner dans les années ‘70. Le bonheur quasi total... À la même époque, le philosophe autrichien Ivan Illich évaluait qu’en ajoutant au temps de déplacement le temps investi pour l’achat d’un véhicule et les dépenses liées à son utilisation, notre vitesse de déplacement s’établit à 7 km/heure.