Le grand-père de Cédrika, Henri Provencher. 

Le courage de M. Provencher

Je désire saluer M. Henri Provencher pour le courage dont il a fait preuve tout au long de cette grande épreuve qu'a été l'enlèvement de sa petite-fille Cédrika.
À la fin de toute cette longue attente qui se termine par la découverte d'ossements, il aurait pu cèder à la colère, à la vengeance. Non il a laissé son amour pour sa petite-fille occuper toute la place.
C'est avec mon coeur deux fois grand-mère que je le félicite et le remercie pour son oeuvre de sauver d'autres enfants. Nous avons en chacun de nous des ressources insoupçonnées que nous découvrons au moment où la vie nous envoie des épreuves.
Lucie Camirand
Trois-Rivières