Le Conservatoire: une richesse à préserver

Le Conservatoire de musique de Trois-Rivières ainsi que tous les autres conservatoires du Québec sont essentiels au bien-être de notre province. J'ai personnellement étudié le trombone pendant cinq ans au CMTR et je peux vous dire que la qualité d'enseignement qui m'a été transmise durant mes études m'a propulsée au-delà de mes espérances. C'est une chance unique d'avoir dans la région une école qui offre une formation musicale aussi complète.
Notre Conservatoire, c'est d'abord et avant tout un lieu agréable où l'on peut s'épanouir en tant qu'artiste et en tant que membre de la société. Un lieu pour apprendre, avoir du plaisir et créer des liens avec les autres mordus de la musique. Tous ceux qui sont passés par le CMTR pourront vous confirmer qu'on y reste attachés le reste de nos vies. Nous avons même un groupe Facebook pour nous permettre de rester en contact.
Le 27 avril prochain, le CMTR fêtera ses 50 ans avec un concert regroupant les étudiants actuels, et d'anciens étudiants (dont plusieurs sont maintenant professeurs de musique). Assister à ce concert est primordial pour comprendre l'énergie et la passion que ces gens ont pour la musique. Malheureusement, je ne pourrai assister à ce magnifique concert puisque je poursuis présentement mes études musicales en Allemagne. Je n'aurais jamais eu la chance d'arriver jusqu'ici sans les encouragements de tous ceux et celles qui chaque jour arpentent les couloirs du CMTR.
Il ne suffit que d'y entrer pour rencontrer tous ceux qui se donnent corps et âme au nom de la musique et au nom de Trois-Rivières. De Johanne l'énergisante directrice de l'établissement à Danielle et Michel, les professeurs débordant d'idées et de projets, à l'équipe d'administration toujours souriante et prête à aider; tous travaillent pour l'amour de la musique et l'avenir de nos jeunes.
Le Conservatoire est bien vivant, actif et merveilleux. La menace constante des coupes budgétaires sur le réseau des conservatoires doit cesser. En cette période d'élections, les citoyens et les politiciens doivent agir pour conserver cette richesse que nous avons la chance d'avoir au Québec.
Camille Renaud
Trois-Rivières