Le Centre hospitalier de Trois-Rivières.

Le bordel...

Je me suis rendue au Centre hospitalier de Trois-Rivières à quelques reprises ces derniers temps et si j'ai un conseil à vous donner, prenez un taxi ou faites-vous reconduire par quelqu'un car, à cause de l'agrandissement, on nous a bouffé une grande partie du stationnement.
Résultat: à n'importe quelle heure du jour, le stationnement affiche déjà complet, l'entrée principale est bondée de voitures et on doit essayer dans tout ce branle-bas de trouver une place pour se garer dans l'arrondissement immédiat.
Pas facile et le problème sera d'autant plus crucial lorsque les élèves du Collège Laflèche et des Pionniers reprendront l'horaire régulier et les stationnements aux alentours.
Margo Carle
Trois-Rivières