André Bertrand

L'autre candidat 

Avec messieurs Jean-François Aubin et Yves Lévesque comme choix à la mairie de Trois-Rivières, j'avais pris la décision d'annuler mon vote car je ne voulais aucun d'entre eux.
Au cours des quatre dernières années, combien de projets coûteux présentés par le maire Lévesque ont reçu l'acceptation du conseiller Aubin? Le colisée, le centre des congrès, la vente et le rachat partiel (au triple du prix vendu) des terrains sur le bord de la 55 et j'en passe.
J'ai encore un goût amer de fluor où la population n'a été écoutée que parce que des élections approchaient. Ça inquiète pour les trois prochaines années car tous savent que l'année avant les élections, la population sera entendue. 
Puis, un autre candidat s'est manifesté. J'ai lu l'article de madame Paule Vermot-Desroches et tous les autres, j'ai entendu monsieur André Bertrand à la radio, je l'ai vu à la télévision. Je suis allée consulter sa page Facebook et j'ai lu sa biographie ainsi que la présentation de son programme électoral. 
J'ai également lu le message de monsieur Bertrand dans l'opinion du lecteur du journal Le Nouvelliste et j'y ai perçu un homme ayant un grand sens des valeurs.
Un autre élément qui m'a convaincue, c'est une parole de madame Marie-Claude Camirand et je cite: «Cet homme a un très grand bagage et de très bonnes idées et il aurait facilement pu s'impliquer sur différents dossiers». Quand un adversaire parle ainsi de toi, c'est signe qu'on sera entre bonnes mains s'il est élu maire.
Monsieur Bertrand, vous pouvez compter sur mon vote le 5 novembre prochain.
Diane Marcotte
Trois-Rivières