L'Association humaniste du Québec désire s'implanter à Trois-Rivières

Une division de l'Association humaniste du Québec est en train de se former à Trois-Rivières et pour toute la Mauricie.
Le président des Humanistes, Michel Virard, est venu de Montréal l'autre jour pour échanger avec plus d'une dizaine de personnes; échanger avec passablement de vigueur dans un bon restaurant de Trois-Rivières; échanger tellement longtemps que nous avons été là plus de quatre heures!
Dans le langage populaire un humaniste est une bonne personne, ayant une conscience sociale.
L'Association humaniste regroupe des athées, des agnostiques, des libres penseurs.
Ceux-ci vouent leur générosité pour une seule chose: la vie! Sans endoctrinement des religions.
En ce moment, l'un de ses chevaux de bataille est de s'en prendre au cours Éthique et culture religieuse (ECR) qu'il faudrait, croit-on, retirer du cursus scolaire.
En tout cas, sachons par exemple que la professeure Nadia El-Mabrouk de l'Université de Montréal vient d'examiner les manuels scolaires utilisés au primaire ainsi que les cahiers d'exercices qui les accompagnent et que son verdict est sans appel.
Le cours ECR se présente-il comme étant neutre? Sa vision des religions en tout cas serait stéréotypée, folklorique, relativiste, sexiste et déconnectée de la réalité québécoise.
Le juif porte forcément la kippa; le bouddhiste, un vêtement orange; la musulmane est voilée. C'est là du profilage ethno-religieux, en somme.
Avec le cours ECR présentement, être normal, c'est d'avoir une religion. Il serait interdit d'avoir un esprit critique.
L'Association humaniste du Québec croit que nous devons apprendre aux enfants à devenir de bons citoyens, point.
Qui plus est, elle estime que la vision du monde de celles et ceux qui ne croient pas est négligée.
Si on est intéressés de se joindre à l'Association, il s'agit d'aller sur Internet ou sur Facebook.
Réjean Martin
Trois-Rivières