PIERRE BOUCHARD
PIERRE BOUCHARD

En confinement à chaque printemps

Être confiné sur 1200 acres, ce n’est pas exactement le même défi que celui relevé par les gens qui ne peuvent pas sortir de leur logement. Je me considère très chanceux, en tant qu’agriculteur, d’avoir un aussi grand espace. En campagne toute cette crise se vit mieux.