Aux confins de soi-même

Lucienne Jetté
Lucienne Jetté
Montréal
Je fais partie de la cohorte des «zènés». Un groupe polymorphe qui va de 60 ans à 110 ans, majoritairement féminin, qui inclut des marathoniens, des soignants, des grands-mères bénévoles, des politiciens, des écrivains, des chauffeurs de bus scolaires et aussi des grabataires qui ont perdu leurs jambes, leur tête ou même les deux. Chacun est unique et différent, ce qu’on ne dit pas assez.